Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Racailles en liberté, innocents en prison

28 Août 2010, 10:07am

Publié par Thomas Joly

Racailles.jpgQuatre voyous, interpellés lundi 16 août dans le quartier des Tarterêts à Corbeille-Essonnes, pour leur participation à des violences contre des policiers quatre jours plus tôt, ont été déférés afin d’être jugés. Les deux mineurs ont été libérés sous contrôle judiciaire. Concernant les majeurs, le plus âgé (20 ans), a été condamné à 3 mois de prison ferme. Sans mandat de dépôt. Il est donc sorti libre alors qu’il collectionne une dizaine de condamnations pour des faits de vol, de recel, conduite sans permis, violences sur agent de police… Son comparse de 19 ans, un colosse d’origine africaine a été condamné à 1 an de prison dont 5 mois avec sursis. Sans mandat de dépôt, lui aussi est sorti libre.

 

Mais quel est donc ce peuple fou qui arrose les plantes venimeuses qui l’empoisonnent ?

 

reynouard.jpgAlors que dans les banlieues la police bat en retraite, la racaille, même la plus ultraviolente, plastronne et se pavane dans nos rues, libre comme l’air, malgré des condamnations longues comme le bras. Pendant ce temps, des innocents croupissent en prison :

René Galinier, retraité de 73 ans a été incarcéré pour s’être défendu face à deux cambrioleuses manouches.

Vincent Reynouard , ingénieur, professeur de mathématique et père de 8 enfants, est derrière les barreaux de la prison de Valenciennes pour délit d’opinion.

 

On en a vraiment ras-le-bol de ce système inique d’anarcho-tyrannie qui consiste à minimiser voire nier les méfaits des véritables criminels tout en se rabattant par harcèlement administratif, avec un arsenal juridique impressionnant, sur les honnêtes gens.

 

Source

Commenter cet article

Eric Reverdy 30/08/2010 00:12


Bonsoir,

Un petit mot pour vous remercier d'avoir relayé les informations concernant l'emprisonnement de Vincent Reynouard, informations capitales sur l'état de domination de notre pays et pourtant cachée
non seulement par la grande presse, mais encore par de prétendus sites "résistants" à fortes audiences.