Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Pas d’enfants russes pour les couples gay. Un petit Rom ? (par Marie Delarue)

21 Juin 2013, 07:46am

Publié par Thomas Joly

http://1jour1actu.com/wp-content/uploads/000_Par6884477-620x374.jpgVladimir Poutine, qui n’avait déjà pas la cote auprès de ses voisins de la vieille Europe, vient encore d’aggraver son cas. Il a en effet annoncé qu’il voterait les yeux fermés le texte adopté ce mardi par la Douma si d’aventure il parvenait jusqu’à lui, ce qui est probable. Ce texte adopté par 443 députés sur 450 (aucune voix contre) interdit l’adoption d’enfants russes aux « personnes de même sexe dont l’union est reconnue comme un mariage et qui a été enregistrée dans un État où une telle union est autorisée, ainsi qu’aux citoyens de tels États qui ne sont pas mariés ». Plus simplement dit, les couples homosexuels et les célibataires.

 

http://decodeurs.blog.lemonde.fr/files/2013/03/527644.jpgLe vice-président de la Douma, un arriéré de la pire espèce, a déclaré qu’un enfant devait « avoir une mère et un père ». Choqué par tant d’obscurantisme, notre Président à teinture a fait la leçon au camarade Poutine : « Si la Russie veut prendre sa place, et je crois que c’est son intention, dans le concert mondial comme un grand pays qui veut affirmer les valeurs démocratiques et les droits de l’homme, je pense qu’elle doit comprendre l’évolution de nos sociétés. » C’est vrai, quoi, les Polonaises et les Ukrainiennes spécialisées dans la vente des ovocytes n’en font pas toute une affaire. Pas plus que les mères porteuses en Inde qui rapportent quelque 350 millions de dollars au pays chaque année. Faut vivre avec ton temps, Vladimir !

 

Mais Vladimir s’en fout. Sportif, il a de l’entraînement pour le plié de coude et le bras d’honneur, et puis c’est lui qui tourne le robinet du gaz, alors… Sans compter que les gays et autres Français non reproductibles, s’ils veulent des petits enfants exotiques, peuvent toujours les acheter chez nous où l’on possède quelques gisements fructueux.

 

http://www.interet-general.info/IMG/Suisse-Geneve-Mendiants-Roms-1-3.jpgOn apprend ainsi qu’une petite fille née le 29 mai dernier dans une maternité de Seine-et-Marne a été revendue quelques jours plus tard 15.000 euros à des parents accueillants. « La somme a été retrouvée dans le camp rom de Champs-sur-Marne lors de l’interpellation de la mère âgée de 20 ans, et de la grand-mère de 37 ans », disent les autorités. Voyons… 15.000 euros pour neuf mois de travail, ça fait 1.666 euros net mensuels. Au black. Et on peut même continuer à faire la manche pendant la grossesse.

 

La maman avait déjà eu un premier enfant. Il a été placé par les services sociaux, ce qui constitue, on le comprend bien, un sacré manque à gagner. Elle a retenu la leçon.

 

Quant aux acheteurs, « on ne sait pas encore comment s’est faite la rencontre et comment les négociations ont été lancées », nous dit-on, mais les enquêteurs l’affirment : « Il ne s’agit pas d’un réseau de trafic d’enfants de grande envergure. » On est rassuré. Reste une question : et s’il n’y avait pas eu une dénonciation anonyme ? Et si l’on n’avait pas retrouvé le magot sous la paillasse ? Chuttttt…

 

Source

Commenter cet article