Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Nous sommes en guerre

16 Mars 2012, 08:00am

Publié par Thomas Joly

drapeau bruléTrois militaires ont été abattus aujourd'hui à Montauban, par un tireur ayant pris la fuite en deux-roues. Les soldats avaient 24, 26 et 28 ans. Il y a quelques jours, c'est à Toulouse qu'un soldat français tombait.

 

Le gouvernement, qui mène une politique active de colonisation du territoire français par des millions d'étrangers hostiles à notre pays, porte une responsabilité lourde dans l'importation de haine anti-française au sein-même de la France. Responsabilité multipliée par les lois et procédures visant d'un côté à criminaliser ceux qui s'opposent à la politique migratoire du gouvernement, et d'un autre côté à exonérer les étrangers ou "Français" d'origines étrangères lorsque ceux-ci dégradent, volent ou agressent.

 

"Les caves des cités regorgent de fusils d'assaut et toi tu es emmerdé pour une bombe lacrymo."

 

Affiche refusons la colonisationLa parti-pris systématique du système politique, judiciaire et médiatique pour les étrangers et contre les Français de souche, les militaires ou les policiers ; la politique migratoire hallucinante menée par les gouvernements de droite et de gauche ; tout cela contribue à créer une atmosphère d'impunité pour toutes les atteintes à ce que nous sommes, ça a d'abord été nos compatriotes lambdas, puis nos policiers, et ce sont maintenant nos soldats qui tombent sur notre propre sol. La prochaine étape ? La prise de nos institutions. On a déjà vu à l'été 2010 des mairies françaises se faire arracher leurs drapeaux et ceux-ci être remplacés par des drapeaux étrangers, notamment algériens.

 

Il n'est plus question de débattre mais d'ouvrir les yeux sur le fait que la guerre contre la France a déjà commencé, et que les soldats ennemis sont déjà sur notre sol.

 

La seule solution de bon sens que le gouvernement doit prendre pour éviter le bain de sang c'est l'inversion immédiate et radicale des flux migratoires. Mesure que le Parti de la France est le seul à prôner.

 

Source

Commenter cet article