Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Nord Mali et quartiers Nord, des périls de la pacification (par Raoul Fugax)

7 Février 2013, 08:47am

Publié par Thomas Joly

http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_43_large/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/2013-02-02T152620Z_2081852112_GM1E9221SWP01_RTRMADP_3_MALI-REBELS_0.JPGLe président François Hollande a donc vécu la plus belle journée de sa vie politique entre Tombouctou et Bamako, alors que Laurent Fabius essuyait une larme. Entre deux phrases obligées sur la « dette » de la France et le respect des droits de l’homme, le président français a pu constater l’enthousiasme des foules maliennes. Une foule africaine qui veut manifestement, par Français interposés, en découdre avec les arabo-berbères du nord.

 

On comprend que François Hollande ait quelques doutes sur le comportement des populations libérées vis à vis de leurs éphémères oppresseurs. Mais, pour le moment, le soulagement de Bamako et la délivrance de Tombouctou du terrorisme ne peuvent qu’être appréciés. En réalité, on parle de terrorisme pour ne pas parler d’islamisme ou de djihad. Mais les rebelles du nord sont plus des combattants islamistes radicaux, en tout cas au Mali, que des terroristes. Les deux font la paire.

 

Mali, banlieues françaises : même combat

 

Si la France lutte contre le terrorisme partout dans le monde, elle se doit donc de lutter contre tout ce qui terrorise les populations civiles. Car le terroriste n’est pas uniquement un poseur de bombes, même si c’est sa forme moderne la plus odieuse. Certaines femmes maliennes dans les banlieues françaises rêvent de la liberté retrouvée des emeute racaillesfemmes de Tombouctou. Elles ne sont cependant pas pressées d’y retourner malgré les victoires françaises. Et pourtant, dans certaines banlieues il ne fait pas bon être une femme ne respectant pas les codes vestimentaires des islamistes de chez nous.

 

Ce qui est le problème du gouvernement français, c’est d’assurer la sécurité de sa population et de ses nationaux, en priorité, sur son propre territoire. Apparemment, c’est moins motivant et valorisant que de casser du nomade fanatisé dans le désert. C’est sans doute aussi plus difficile.

 

François Hollande a appliqué au Mali la fameuse maxime de Pasqua « il faut terroriser les terroristes » certes mais il faudrait aussi terroriser ceux qui gâchent la vie des français, en toute impunité. Sarkozy avait dû perdre le mode d'emploi du kärcher.

 

Il était une fois dans Marseille

 

Affiche France respectéeRetour au western peut-on lire dans la presse à propos de l’attaque d’un TGV près de Marseille. Le western justement, c’est le passage de l’état sauvage, sans loi, à celui de civilisé où seul le shérif peut utiliser ses armes. Tout le western est dans le combat entre l’ordre et les « outlaw ».

 

Retour au western c’est dire que l’ordre et la loi sont contestés par de nouveaux hors la loi. Il est donc temps de rétablir l’ordre dans nos territoires désertés par la république et si l’étoile des shérifs a trop pali pour le faire, il faut comme dans tout bon western appeler la cavalerie.

 

Une  vingtaine de jeunes a contraint un TGV à l'arrêt alors qu'il repartait de Marseille à destination de Nice et ont tenté de monter à bord avant de prendre la fuite à l'arrivée de la police. Neuf jeunes originaires d'une cité du 11e arrondissement de la ville ont ensuite été interpellés et placés en garde à vue à la Sûreté départementale, selon une source proche de l'enquête. L'un d'eux aurait filmé la scène. Quelle arrogance et imprudence. Nous avons déjà eu à Marseille des attaques de trains de marchandises  dans les quartiers Nord, et des agressions régulières sur les contrôleurs.  « Maintenant on a franchi un cran supplémentaire dans le Sud de la ville avec cette attaque hors normes » confiait un responsable syndical.

 

Cela va être difficile de rétablir l’ordre dans le Nord Mali, mais que dire de nos quartiers nord de la ville, capitale de la culture européenne comme Tombouctou est une capitale de la culture musulmane.

 

Source

Commenter cet article