Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Double meurtre crapuleux à Pont-Ste-Maxence : à quand le rétablissement de la peine de mort ?

31 Janvier 2010, 10:05am

Publié par Thomas Joly

balance-justice.jpgSi le ou les individus qui ont sauvagement assassiné un couple de retraités à Pont-Ste-Maxence savaient qu'ils risquaient la peine de mort, auraient-ils commis leur crime abject ? Sûrement pas !

Mais dans notre système judiciaire la perpétuité réelle n'existe pas, les peines de prison ne sont même pas effectuées à moitié, de nombreux magistrats ont la plus grande complaisance à l'égard des criminels et des délinquants à qui toutes les circonstances atténuantes sont trouvées pour réduire leur peine.

Ce laxisme judiciaire est évidemment responsable de l'explosion des actes délictueux en France et encourage les voyous à commettre les pires atrocités pour parvenir à leurs fins, sachant qu'au final, ils ne risquent qu'une peine d'emprisonnement bien peu dissuasive par rapport à ce qu'ils ont fait.

Commenter cet article

cécilia 23/06/2010 15:03


pourquoi avoir tués tout ces gens qui surtout ne font rien comme Mr et Mme Prévost et Melle Gorécki ils sont tué(e) pour rien c'est déguelasse pour ceux qui l'on fait. bande de
connart!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


alavoine 12/02/2010 13:51


bjour oui je reagis a ce crime il faut la peine capitale quelle soit retablie je suis aussi dans la meme situation mon cousin torture de barbarie a cambrai je dirais malheureusement du jamais vus
je suis en colere car ce couple de personne vivait leur vie tranquillent il profiter de leur retraite cest vraiment odieux que fait la justice


Nicolas cauzzi 02/02/2010 16:49


Re-,

si je me place ne serait-ce que une seconde du côté des victimes et de leur proche, je ne peux qu'être d'accord avec vous, et est bien présomptueux celui qui dirait qu'il n'aurait pas une réaction
similaire....néanmoins si la peine de mort ne doit refreiner les bas instincts que de quelques individus, sachant que cela implique "le prix à payer" en cas d'erreur judiciaire, pour moi cela ne
pése pas assez dans la balance....regardez seulement aux USA. L'enfermement à vie ou un boulet au pied à casser des cailloux pendant 50 ans (tiens on a pas des milliers d'hectares de forêt qui
attendent d'être nettoyés et réhabilités depuis 1999???....de quoi occuper pas mal de monde)sont beaucoup plus dissuasifs. Au risque d'en choquer beaucoup, mais c'est ma conviction, je pense que
les travaux forcés ne sont pas une si mauvaises choses......Je suis d'accord sur certains points avec vous, la raison l'oblige, mais je pense que le réel cancer dans l'application des peines
pénitencières sont les remises de peines à outrance y compris pour des crîmes de sang et l'absence de réelle perpétuité. Sans remettre en cause votre argumentation, j'aimerais bien savoir l'effet
que cela aurait si les peines prononcées étaient réellement appliquées, l'"effet remise de peine" doit à mon avis jouer également sur la facilité à passer à l'acte de certains (savoir que l'on en a
pris 20 mais qu'avec du bol on en fera même pas la moitié change la donne).


Nicolas Cauzzi 02/02/2010 12:03


Certainement cher Monsieur....vous devez être un des rares à ne pas savoir qu'à l'époque de la peine de mort ce type de fait divers n'étaient pas plus ni moins courant. Il y avait en moyenne 30
condamnation à mort par an, dont 12 seulement étaient exécutés réellement (limite haute, ce n'est pas une moyenne)et autant de crimes irrésolus et vu le nombre d'éxécution, on ne peut même mettre
cela en avant comme argument de limitation de la population carcérale (12 en moins par an, sachant que les prison sont pleines à 150-180% je crois). Donc bon, je trouve que votre parti propose de
bonnes choses, mais SVP, ne tombait pas dans le cliché du populisme de bas étage en traitant la justice de laxiste parce que le "rasoir républicain ne fonctionne plus". Je pense que la réalité
d'une peine à vie, réellement effectuée (comme au USA par exemple) serait bien plus éfficace et un bien plus grand soulagement pour les proches des victimes. Je me souviens d'un reportage sur
Fernand Meysonnier, dernier bourreau à avoir oeuvré en Algérie, ce dernier disait que certaine famille de victime regretté l'éxécution du criminel qui avait assassiné un ou plusieurs de leur
proche, parce que une gauloise, un verre de rhum, clic-clac-clac et c'est bouclé, alors que par rapport à toute une vie derrière des barreaux......donc construisons des prisons pour les condamnés à
perpetuité et gardons les enfermés....à perpétuité.

Cordialement.


Thomas Joly 02/02/2010 13:41



Bonjour,

J'estime que la peine capitale doit être rétablie pour les meurtres les plus odieux, le double meurtre de Pont-Ste-Maxence en étant un exemple tragique.

D'une part, la peine de mort pour les meurtriers crapuleux éliminerait de facto tout risque de récidive.


D'autre part, si le fait d'encourir la peine capitale pouvait faire renoncer ne serait-ce qu'un seul criminel à commettre un meurtre, ce serait toujours une vie innocente de sauver. D'ailleurs,
le nombre de meurtres non-commis en raison des risques encourus est évidemment invérifiable. En attendant, le nombre de crimes et délits ne cesse d'augmenter depuis des décennies au même rythme
que le laxisme politique et judiciaire.

Au moins 100 000 places de prison supplémentaires, rétablissement de la peine de mort, application d'une perpétuité réelle, peines de prison incompressibles qui deviennent la régle et non
l'exception comme aujourd'hui, expulsion des détenus étrangers dès le premier délit. Voilà toute une série de mesures répressives que préconise le Parti de la France afin de rétablir l'ordre et
de mettre hors d'état de nuire voyous et criminels qui aujourd'hui agissent avec un sentiment justifié de quasi-impunité.

Cordialement.