Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Mel Gibson racketté : 1,6 millions $ pour le laver du soupçon d'antisémitisme ! (par Yves Darchicourt)

10 Février 2012, 09:10am

Publié par Thomas Joly

Braveheart.jpg« Notre proposition, monsieur Gibson, vise à vous laver des soupçons d’antisémitisme qui circulent sur votre compte. Quel meilleur moyen pour prouver à vos fans et aux médisants que vous n’êtes pas antisémite que de rejoindre notre cause et de nous aider à réunir des fonds pour notre association "S.O.S., sauvez notre synagogue" ? » C'est, selon la chaîne TMZ, la surprenante demande envoyée à Mel Gibson par les responsables de la synagogue de Corona (Californie) en situation financière précaire. Une "proposition" sous forme d'injonction enrobée de sirupeux et qui n'est pas sans évoquer celles du Parrain que l'on « ne pouvait pas refuser ». La Congrégation Beth Shalom a même chiffré la somme demandée à 1,6 millions de dollars !  (cliquez ici)

 

On sait que Mel Gibson, qui a le grand tort d'être un irlando-australien père de huit enfants, catholique fervent et partisan de la peine de mort, a déjà été l'objet de campagnes de déstabilisation orchestrées par le lobby homosexuel et le lobby juif - qui pourtant n'existe pas - notamment après son très beau film historique La Passion du Christ où l'Anti-Defamation League voyait de l'antisémitisme (ce qui n'a pas empêché l'oeuvre d'obtenir 3 Oscars et de battre les records des films indépendants au box-office).

 

juif-racket.jpgActeur et producteur, Mel Gibson a en effet beaucoup à craindre d'une accusation d'antisémitisme dans le monde impitoyable du cinématographe hollywoodien où les goyim ne sont pas en position de force. C'est sans doute ce qui a fait germer l'idée de lui "vendre" une sorte d'absolution dans la tête des apprentis racketteurs en kippa de la côte ouest des USA. On ne sait pas si Mel Gibson s'est contenté réellement d'ignorer l'afffaire où d'y répondre par un geste du doigt et un mot évocateur mais un représentant de la Southern California Conservative Synagogue s'est empressé de déclarer que c'était là un simple et classique appel de fonds auprès d'une célébrité. Ah bon ?

 

Source

Commenter cet article