Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Martin Luther King n’aura pas son hagiographie hollywoodienne

21 Janvier 2014, 08:33am

Publié par Thomas Joly

http://www.biography.com/imported/images/Biography/Images/Galleries/Martin%20Luther%20King%20Jr/martin-luther-king-jr.-Fisk-University-sized.jpgLe réalisateur et producteur Oliver Stone a annoncé qu’il abandonnait la réalisation du film consacré à Martin Luther King. « Mon implication dans le projet MLK est terminée. J’ai réécrit complètement le scénario, mais les producteurs ne l’ont pas accepté » a-t-il fait savoir, alors que les États-Unis célèbrent le Jour de Martin Luther King.

 

Si Steven Spielberg – l’un des producteurs du film – s’est rarement montré adepte du respect de la vérité historique (La Liste de Schindler, Amistadt, Empire du Soleil, Lincoln), ce n’est pas le cas d’Oliver Stone. Or, les ayants-droits de Martin Luther King s’acharnent à perpétuer un mythe qui a pourtant depuis longtemps était dénoncé par de multiples témoins de l’époque, des écoutes comme les recherches historiques. Le film aurait évoqué le Martin Luther King mythomane, dont plusieurs centaines de pages de sa thèse sont issues de plagiat, comme la plupart de ses travaux et jusqu’à son célèbre discours « I have a dream », un pasteur qui trompait son épouse avec de multiples femmes, détraqué sexuel poussé par des pulsions (l’un de ses biographes évoque pudibondement une « faiblesse pour les femmes »), pleurnichant pour http://lincolncen.3cdn.net/481922d9898d3113d2_yam6bgwbs.jpgréclamer des « réparations » pour les Noirs pour avoir été sortis de la misère africaine, agent communiste traître à sa patrie qui bénéficia de toutes les protections… Loin, trop loin du mythe enseigné encore dans les écoles américaines, célébrant un imposteur qui bénéficie d’un jour férié depuis plus de 30 ans.

 

« On m’a dit que les ayants droits et la communauté noire “respectable” qui protège sa mémoire ne l’accepteront jamais. Ils étouffent l’homme et la vérité. […] Je pleure pour vous, Martin. Vous êtes toujours une source d’inspiration pour vos compatriotes – mais certainement pas un saint » a précisé Oliver Stone.

 

Deux autres films qui devaient être consacrés à Martin Luther King, Memphis de Paul Greengrass et Selma de Lee Daniels, ont également été arrêtés.

 

Pour en savoir plus sur ce personnage controversé, cliquez ici.

 

Source

Commenter cet article