Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Manifestation à Tours : "LIBÉREZ PAPY GALINIER" !

11 Septembre 2010, 08:48am

Publié par Thomas Joly

Liberez-Papy-Galinier.jpg

 

René Galinier, un septuagénaire habitant le village de Nissan-les-Ensérune (Hérault), est incarcéré à la prison de Béziers depuis le 6 août 2010. Son crime ? Avoir tiré sur 2 cambrioleuses qui s’étaient introduites dans sa maison, alors qu’il faisait la sieste. Réveillé et affolé, il a essayé d’appeler les gendarmes mais en se trompant il a fait le 18 (les pompiers). Il a trouvé son fusil et a tiré, blessant les 2 voleuses. C’était la troisième fois que René Galinier se faisait cambrioler. Dans Le Parisien du 11 août un voisin déclare : « rien que dans le quartier de René, j’ai compté, cela fait douze cambriolages en quelques mois ».

 

Honnête citoyen, René Galinier est apprécié par toute la population de son village. Il est d’ailleurs actif et investi dans de nombreuses actions associatives, en relation notamment avec la culture et le patrimoine. Aujourd’hui, en France, en cas d’agression il faut choisir entre se laisser dépouiller et agresser ou se défendre et aller en prison.

 

Le 18 août dernier, sa demande de liberté conditionnelle a été rejetée par la Cour d’appel de Montpellier. Coupable de s’être défendu, René Galinier est privé de toutes ses libertés !

A l’heure où la délinquance explose et se banalise, la justice française devrait plutôt redoubler d’effort pour emprisonner les véritables criminels.

 

Logo_LePDF_S.jpgVox Populi organise le jeudi 16 septembre prochain place Jean-Jaurès à Tours à 18 heures 15 une manifestation pour protester contre cette incarcération et pour demander une refonte du cadre juridique de la légitime défense. Le Parti de la France apporte tout son soutien à ce rassemblement et appelle toutes les personnes choquées par le sort réservé à M. Galinier à se joindre à cette manifestation et à demander la libération immédiate de René Galinier et l’arrêt des poursuites à son égard.

 

Source

Commenter cet article