Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Madame Le Pen et les électeurs d'Hénin-Beaumont : du marche-pied à l'essuie-pieds (par Pierre de Facto)

26 Février 2011, 12:07pm

Publié par Thomas Joly

Marine Le Pen candidate du SystèmeMadame Le Pen, tout à la fois député européen, conseillère régionale et conseillère municipale, a multiplié pendant trois ans les recours afin de contourner la loi interdisant le cumul des mandats. Aujourd'hui rattrappée par la loi, elle choisit de garder son siège au Parlement européen et d'abandonner le conseil municipal d'Hénin-Beaumont.

 

En réalité, habitant à Saint-Cloud dans la propriété de son père, madame Le Pen n'a toujours eu qu'une attache administrative avec la commune d'Hénin-Beaumont qu'elle a utilisée comme marche-pied électoral pour assurer sa promotion politique. Elle n'habite pas et n'a jamais habité Hénin-Beaumont pas plus qu'elle n'habite dans la région Nord-Pas-de-Calais dont elle est pourtant l'élue au Conseil régional. Aujourd'hui, les électeurs d'Hénin-Beaumont, trompés et abandonnés, lui servent d'essuie-pieds. Elle n'en est pas à son coup d'essai dans ce domaine puisque les électeurs d'Ile de France qui l'avaient fait élire en 2004 au conseil régional et au Parlement européen, l'ont vu quitter la région capitale en 2009 où sa réélection n'était pas certaine.Il est difficile d'afficher plus de mépris à l'égard des électeurs. Madame Le Pen partage non seulement l'idéologie des politiciens de la Vè République mais aussi leur cynisme et leurs méthodes les plus méprisables .

 

Quelles conclusions en tirer ?

 

Madame Le Pen, prône l'enracinement local pour les autres, mais elle préfère pour elle-même le mandat beaucoup plus lucratif d'une institution internationale que son mandat municipal : Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

 

CEE.jpgMadame Le Pen a déclaré sur France 2 qu'elle souhaitait que la France sorte de l'Union européenne, mais se garde bien, elle-même, de quitter son mandat au Parlement européen.

 

Madame Le Pen prétend qu'elle sera plus utile au Parlement européen que dans le conseil municipal d'Hénin-Beaumont, mais elle fait partie, depuis 2004, des députés français au Parlement européen les moins assidus.

 

Madame Le Pen dénonce comme "inique" la loi sur le cumul des mandats et considère donc que l'on peut, sans scrupules, multiplier les casquettes électorales.

 

Imposture...vous avez dit imposture ?

 

Source

Commenter cet article

ouragan 26/02/2011 13:16


bel article,bravo