Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Les médias encore plus ridicules que l'UMP (par Raoul Fugax)

3 Décembre 2012, 08:24am

Publié par Thomas Joly

Fillon CopéL’interminable crise de l’UMP aura eu quelques mérites. Elle a révélée la médiocrité des ambitions personnelles d’une formation donneuse de leçons de gaullisme. Elle aura aussi démontré l’étrange solidarité du Ps qui a été d’une discrétion de violette sur cette crise et n’a surtout pas tenté de l’exploiter. Elle a enfin confirmé les incroyables dérives médiatiques sur la forme et sur le fond.

 

Ce sont les médias et notamment les chaines d’information continue qui ont transformé cette crise en Dallas de la droite. Il y eut une mise en scène, une exploitation dramaturgique pour faire de l’audience. La politique est un spectacle, car les journalistes se comportent en disc jockey. Un journaliste de la « vieille école » comme olivier Mazerolle sur BFM a d’ailleurs « pété les boulons ». C’est que par rapport à ce qui reste de la déontologie d’équilibre et de vérification des informations, il y a des bols de crapauds à avaler pour des journalistes lucides.

 

mazerolle.jpeg« Arrêtez de rigoler maintenant. Oui ou non. Il y a un problème politique majeur. Plus personne ne comprend rien à ce parti. Plus personne ne fait confiance à personne dans ce parti. Par conséquent, il y a un homme qui dit voilà 'moi je suis ancien secrétaire général du RPR, je suis ancien président de l'UMP, je suis ancien premier ministre, je veux bien mettre tout le monde d'accord, mais à la condition qu'on me laisse bosser et j'ai l'autorité suffisante et je ne me laisserai pas manipuler' dit-il. Voilà c'est comme ça maintenant. Ça va ! Arrêtons ! Non mais arrêtons ! Parce que la politique française à la petite semaine, y en a ras-le-bol voyez ! Moi aussi je suis journaliste, je suis fatigué comme tout le monde et j'en ai marre d'être obligé de commenter des inepties. Voilà ! »

 

C’est du au commentaire permanent de la crise, un parcours de combat. Mais c’est le choix des chaines d’en faire une télé réalité.

 

Sur le fond on aura eu des confirmations


medias-cope-ump.jpgIl y a ceux qui n’arrivent pas à suivre - manque de compétence. Il y a ceux qui font semblant de ne pas suivre et manient l’ironie pour discréditer le parti de droite en en faisant des tonnes. Et puis il y a eu partout un soutien implicite à Fillon. Tout a été fait pour présenter Copé comme un tricheur et un président illégitime. Fillon a été plus épargné malgré sa posture de mauvais perdant procédurier.

 

Les médias préfèrent Fillon, le centriste, à Copé le populiste. Copé est donc l’homme à abattre et tout a été fait dans ce sens. Cela a été vérifié par les questions posées aux personnes interrogées et toujours orientées.

 

ump circusLes médias souhaitent la mort de l’UMP car ils pensent que ça va aider la gauche. Et puis ils se sont rendu compte que finalement les mous de Fillon allaient vers les mous de Borloo mais en petit nombre et que c’est le FN qui engrangeait le plus. Et brusquement il fallait sauver le soldat UMP.

 

Brusquement l’UMP devenait  une cause de la démocratie. Mais le mal est fait pour l’UMP et les médias, par spectacle et idéologie y ont largement contribué.

 

La droite la plus bête du monde est peut être la plus ridicule mais les médias encore plus ridicules sur la forme et pas si intelligents que ça, mais on le savait, sur le fond. [...]

 

Source

Commenter cet article