Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Les leçons des mobilisations salafistes (par Jean Bonnevey)

17 Septembre 2012, 07:35am

Publié par Thomas Joly

manifestation-paris-islamistes.jpgMao estimait que le révolutionnaire devait être au milieu du peuple comme un poisson dans l’eau. Le salafiste lui, est au sein de l’Oumma, la communauté des croyants, comme un scorpion dans le désert.

 

Les manifestations organisées pour protester contre le film islamophobe dans le monde en apportent la preuve. Les autorités des pays arabes, Tunisie et Égypte notamment, ont réagi avec lenteur et embarras avant de condamner. Tout simplement parce que ces régimes islamistes sont en difficulté face à des manifestants qui prétendent dénoncer un blasphème contre le prophète.

 

islamistes integristesLa condamnation ne peut intervenir que plus tardivement au regard des débordements et des dégâts causés. La violence des manifestants, leur préparation, la mise à sac et le pillage, permettent de désavouer ceux qui se servent de la religion pour clamer leur haine de l’autre ou en profiter pour manifester leur frustration économique. Le noyau de fanatiques qui sait où il va et veut aller, peut facilement, par les moyens modernes notamment les téléphones portables, mobiliser assez largement et se noyer dans une manifestation indignée avec des gens sincères et manipulés, mais aussi avec des voyous a l’affut de toute bonne occasion.
 

priere-de-rue.jpgLa manifestation de Paris en est une belle illustration. Ce sont les images des manifestations dans le monde qui ont permis a certains d’exploiter le climat. Ils ont mobilisé par téléphone dans les banlieues et sont descendus immédiatement au cœur de Paris pour manifester et se livrer à une prière publique sur ce qui est parait-il « la plus belle avenue du monde ».

 

Des extrémistes, quelques indignés sincères et un bon nombre de « racailles » comme aurait dit l’ancien président, cette manifestation est révélatrice d’un danger. Selon la préfecture de police, 150 personnes ont été interpellées puis conduites dans des commissariats pour vérification d'identité. Un ou deux manifestants ont été placés en garde à vue pour outrage et violences sur des fonctionnaires, a ajouté une source judiciaire.

 

Immigration-Islamisation.jpgQuatre policiers ont été légèrement blessés, a indiqué la Préfecture de police de Paris. La manifestation non déclarée, qui a réuni plus de 200 personnes , a débuté, "aux alentours de l'ambassade des Etats-Unis", a expliqué une source policière. Ils "ont été maintenus au niveau des Tuileries" mais "des petits groupes se sont ensuite éclatés" notamment en direction de la place Beauvau toute proche, adresse du ministère de l'Intérieur, où d'importantes forces de police étaient présentes, notamment en raison des Journées du patrimoine. Les manifestations, place Beauvau, sont rarissimes.

 

Le président du Conseil français du Culte musulman (CFCM) Mohamed Moussaoui a déploré cette manifestation et a appelé à "ne pas associer l'ensemble des musulmans de France à des événements marginaux comme celui-ci". Jusqu'alors, aucun incident n'avait été relevé en France en lien avec le film Innocence of Muslims (L'Innocence des musulmans) qui décrit l'islam comme un "cancer" et a embrasé nombre de villes dans le monde musulman, faisant au moins onze morts.

 

Le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, qui s'exprimait sur ITélé, a jugé "assez grave" que des salafistes aient "réussi à mobiliser quelques centaines de personnes" à Paris. On aurait pu penser que cette vérité vienne également des autorités françaises et de nos médias qui finalement, et c’est peut être la principale leçon, sont autant embarrassés que les gouvernements islamistes arabes face à la colère des musulmans.

 

Commenter cet article