Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Les forces nationales et identitaires ont présenté le Comité de liaison de la résistance nationale lundi 5 juillet

6 Juillet 2010, 08:24am

Publié par Thomas Joly

conf-presse-05-07-10.jpgLundi après-midi, s'est tenue à Paris une réunion de travail du Comité de liaison de la résistance nationale. Celle-ci regroupait des représentants des principales formations de la droite nationaliste et identitaire, à savoir le Parti de la France, le Mouvement national républicain et la Nouvelle Droite Populaire.

 

A l'issue de cette réunion, Annick Martin pour le MNR, Robert Spieler pour la NDP, et Carl Lang pour le PdF, ont tenu une conférence de presse commune.

 

Les responsables nationaux se sont d'abord félicités de constater que l'entente des forces nationales engendrée au moment des élections européennes de juin 2009 et maintenue lors des régionales de mars dernier, non seulement perdure mais se renforce. Cette entente se fixe désormais comme objectif d'être présente aux prochaines élections cantonales et législatives, avec des thèmes de campagne communs, dans un maximum d'endroits. Elle s'est aussi réjouie de son élargissement amorcé avec la Ligue du Sud de Jacques Bompard, maire d'Orange.

 

affichette-PDF.jpgLe Comité de liaison de la résistance nationale observe l'évolution de la situation au sein du FN qui s'entredéchire entre partisans du clan Le Pen et amis de Bruno Gollnisch. Il se dit prêt, au lendemain du congrès du FN, a accueillir à bras ouverts dans les rangs des formations qui le composent les militants et les cadres sincères qui, en cas de victoire de Marine Le Pen, ne se retrouveraient plus dans un mouvement édulcoré de ses fondamentaux.

 

En inscrivant leur action dans la durée, les forces unies de la droite nationaliste et identitaire s'imposent petit à petit comme étant la seule alternative crédible face aux dérives et aux compromissions prévisibles d'un FN en mal de respectabilité.

 

Vidéo de la conférence de presse ici.

Commenter cet article