Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Les écolos, parti de l’étranger ? (par Joris Karl)

21 Décembre 2012, 08:50am

Publié par Thomas Joly

EELV.jpgSans les écolos, la vie politique française serait un peu tristounette ! On passera sur les turpitudes vestimentaires de Miss Duflot, sur le passé de chanteur kitch de Mamère, d’animateur très libéré de Dany le rouge ou sur les idioties du gueulard de service, Karim Zeribi.

 

En fait, « Europe Écologie Les Verts », ça ressemble à un véritable asile de fous. Sorte de fossile de la IVe République, le mouvement écolo ne se fait à aucune discipline, et avec lui, le gouvernement est comme une classe mal tenue par un instituteur trop mou. On dira que les écolos sont un peu cons sur les bords… Ce ne serait pas grave si leur influence idéologique n’était pas disproportionnée par rapport à leurs pitoyables scores électoraux.

 

developpement-durableMais la connerie peut coûter cher. Le mardi 11 décembre, les députés EELV ont déposé une proposition de loi renforçant l’interdiction de l’exploration et de l’exploitation des gaz de schiste. Plus « khmer vert » que jamais, le texte va au-delà de la législation actuelle. Dans celle-ci, seule la technique de la fracturation hydraulique était clairement proscrite. Si Hollande écoute Duflot et consorts, la France va peut-être rater le train de l’histoire !

 

Il faut absolument le dire, en Europe, la France disposerait - avec la Pologne - du plus important gisement de gaz de schiste. Une véritable aubaine dans ce contexte de crise économique aiguë. Une aubaine qui pourrait nous rendre une belle part de souveraineté.

 

Selon les spécialistes, le virage géostratégique doit se prendre dès aujourd’hui. Avec leur toujours fraîche mentalité de pionnier, les Américains l’ont compris, et se lancent à fond dans l’extraction du gaz de schiste. Les énormes concentrations tournent déjà à plein régime. Tant pis si des accidents surviennent ici et là, cela a été le cas pour toutes les énergies, la palme allant sans conteste au charbon… auquel on reviendrait si on laissait faire les Verts, la France abandonnant ainsi le nucléaire qui nous avait redonné une indépendance certaine.

 

CAFA un autre niveau, sans doute plus cruel, on peut aussi prendre l’exemple de l’immigration, qui montre à quel point EELV est dans le déni total de la réalité. Quand j’étais jeune, naïvement, je pensais que les Verts défendaient l’environnement. Pour moi, enveloppé dans d’illicites fumées, l’écolo chevelu rêvassait d’un monde bucolique aux doux sons d’une guitare. Et bien, j’ai dû me tromper, les Verts étant sans nul doute le parti le plus « immigrationniste » possible, qui, s’il était seul au pouvoir, ouvrirait les vannes. Mais qui dit centaines de milliers d’étrangers en plus par an sur notre territoire dit forcément bétonnage à tout va… Où est la logique ? Franchement, j’ai l’impression que ce parti politique est fou à lier, tellement antinational qu’on pourrait l’appeler « le parti de l’étranger ». J’exagère ou non ?

 

Source

Commenter cet article