Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le temps qui court (par Patrick Parment)

8 Novembre 2010, 14:19pm

Publié par Thomas Joly

sarko grimaceEn l’espace de quelques jours, Sarko vient d’accumuler quelques erreurs politiques qui montrent à l’évidence que ce monsieur n’a aucune vision à moyen et long terme de la France d’une part et de l’Europe de l’autre (il n’est pas le seul dans le concert européen actuel ! Soit).

 

L’accord militaire passé avec la Grande-Bretagne n’a aucun sens. Français et Anglais sont rarement sur la même longueur d’ondes en matière de politique étrangère. Et pour cause. De surcroît, quel sens prend cet accord dans un cadre européen ? Aucun. Voici des lustres que l’on réclame une véritable politique de défense européenne. Et voici des lustres que les Anglais s’y opposent pour de forts américaines raisons comme chacun sait.

 

L’autre versant de ce traité en papier mâché concerne la question des arsenaux nucléaires. Là comme ailleurs, on n’a nul besoin des Anglais. Ni l’Iran ni le Pakistan ne nous menacent, n’en déplaisent aux Américains qui agitent sans cesse le chiffon rouge d’Al Qaida. Quel est donc le sens de cet accord à la mords-moi-le-nœud sarkozien ? A priori de faire des économies dans des domaines où les coûts sont exorbitants. Ce n’est pas une raison suffisante pour rouler une pelle aux Anglais.

 

billet-chinois-yuan_0.jpgDeuxième bévue : la Chine. Le président chinois est en visite dans notre pays. On n’a malheureusement pas de grande barrière douanière à lui faire visiter. Seules quelques entreprises du CAC 40 se frottent les mains, comme d’habitude. Car de soi-disant juteux contrats sont à la clé. C’est raisonner à court terme. Il faut se désengager de l’emprise chinoise et promouvoir une politique économique à l’échelle européenne. Car, les Chinois s’empressent toujours d’exiger des transferts de technologies, ce qui, à terme, se retournera contre nous. Il y a un paradoxe dans cette Europe économique que nous ne cessons de dénoncer : la mise en avant des égoïsmes nationaux. Et les Chinois sont passés maîtres dans l’art de diviser pour la bonne raison qu’ils disposent d’une gigantesque force de frappe financière. Tous ces imbéciles de patrons qui se frottent les mains avec leurs contrats, se rendent-ils seulement compte qu’ils sont les acteurs de leur propre perte. Et la nôtre par la même occasion. Sarko s’en fout, il songe à 2012 et accumule les victoires à la Pyrrhus.

 

ecoutes-telephoniques.jpgLa politique intérieure française est très rock’n’roll en ce moment. Le pauvre Fillon ne sait plus s’il doit partir ou rester et Borloo ne sait pas s’il arrive ou non. Reste qu’on est d’accord avec Martine Aubry, si c’est Borloo, on risque de bien se marrer. L’homme est plus intelligent que Fillon à n’en pas douter. Mais, il est nettement plus bordélique que lui et il risque de semer une belle pagaille dans cette majorité qui se disloque de jour en jour.

 

Enfin, l’histoire des ordinateurs volés chez les journalistes enquêtant sur l’affaire Woerth-Bettencourt ne manque pas d’inquiéter. Le Canard enchaîné, expert en matière d’écoute aux portes, accuse carrément Sarko d’avoir ordonné à ses services de police d’aller fouiner chez des mecs trop curieux. Si cela est, on touche-là la République bananière et l’Etat de non-droit. En Italie, au moins, Berlusconi se fait épingler pour des histoires de cul. C’est nettement moins inquiétant que la présence d’une police politique. Au train où vont les choses, on n’aura plus guère le choix en 2012…

 

Source

Commenter cet article