Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le Pen or not Le Pen ? La droite nationale divisée...

20 Avril 2012, 07:14am

Publié par Thomas Joly

NH.jpgMarine or not Marine ? C’est la question que se pose une partie de ce qui faisait le noyau dur de l’électorat frontiste. En son temps, Jean-Marie Le Pen faisait consensus et la question ne se posait pas ou presque pas. Avec Marine Le Pen, il en va tout autrement.

 

marine-le-pen-doigt.jpgPour asseoir son entreprise de dé-diabolisation du Front national, la fille de Jean-Marie Le Pen n’a pas hésité à jeter en pâture tout ce qui lui semblait faire tâche avec son projet [1] [2].

 

A trois jours du premier tour, la droite nationale ayant échoué à présenter un candidat de substitution se trouve contrainte de faire un choix. Les catholiques sont partagés entre "moindre mal et moindre pire" malgré les points non négociables [3] qu’ils ont eux mêmes mis sur la table pour se déterminer en faveur d’un candidat.

 

Le journal Minute (par raison plus que par conviction ?) consacre sa Une au vote "utile" en faveur de Marine Le Pen, alors que dans une tribune libre publiée dans le même hebdomadaire son ancien rédacteur en chef, Bruno Larebière, explique pourquoi, il va voter Sarkozy.

 

Carl Lang congres nationaliste 2011Dans Rivarol, Jérôme Bourbon "ne donne aucune consigne de vote et laisse une totale liberté d’appréciation à ses lecteurs." [4]

 

Le candidat malheureux de l’Union de la droite nationale (UDN), Carl Lang ne donne pas de consigne de vote, même son de cloche du côté du Mouvement national républicain (MNR). Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale et proche de Robert Spieler de la Nouvelle droite populaire (NDP) se pose la même question [5] : Que Faire ?.

 

Le président de Troisième Voie, Serge Ayoub, appelle lui au vote "utile". Un soutien qui devrait combler de joie la présidente du FN…

 

Mais que pèse cet électorat et combien seront-ils à s’abstenir ou à voter pour un autre candidat dimanche ? Marine Le Pen a déjà prévenu qu’autour de 17% ce serait une victoire, que de réitérer le score de son père une déception et en dessous… "Les catholiques, les pétainistes et les obsédés de la Shoah…" sont-ils prêts à tendre l’autre joue ? C’est toute la question !

 

Source

Commenter cet article