Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le monde selon Cécile Duflot : profiteurs contre solidaires (par Philippe Randa)

10 Septembre 2013, 07:18am

Publié par Thomas Joly

http://media.meltybuzz.fr/article-1347195-ajust_930/cecile-duflot-contre-nicolas-sarkozy.jpgCécile Duflot, ministre du Logement, a été catégorique lundi matin sur France Info : « La droite », c’est la pénurie de logement, les expulsions de pauvres, la spéculation sur l’immobilier… Et « la gauche » ? C’est la régulation (voire la baisse) des loyers, la lutte contre les expulsions et l’habitat insalubre, et… la solidarité. Le mot est lâché.

 

Le monde selon Cécile Duflot est strictement bipolaire : profiteurs vs solidaires. Fort bien ! Et pas d’inquiétude, il n’y a que les premiers pour annoncer l’apocalypse à venir, soit que tout le monde va payer pour ceux qui feront défaut… Les autres, ceux qui ne peuvent continuer de supporter ce « pire moment dans la vie d’une famille qu’est une expulsion » sont priés de saluer tout au contraire les 84 articles, 633 amendements, 216 pages de projet de loi et 600 pages d’étude d’impact présentés mardi matin à l’Assemblée nationale par l’ex-talibane en chef d’Europe Écologie-Les Verts…

 

http://8b.img.v4.skyrock.net/7739/78777739/pics/3009239315_1_15_7KB729KX.jpgParmi toutes les nouvelles mesures prévues, la garantie universelle des loyers (GUL), obligatoire sur l’ensemble du parc privé et se substituant à la caution, le 1er janvier 2016 au plus tard, est supposée protéger les propriétaires des impayés. Cette cotisation de 1 à 2 % sur le loyer sera publique et financée autant par les locataires que par les propriétaires, via une nouvelle taxe sur les loyers. 6,5 millions de logements sont concernés.

 

La GUL apparaît comme la grande nouveauté de la ministre, tout le reste étant du réchauffé d’intentions plus ou moins bonnes, maintes et maintes fois rabâchées par ses prédécesseurs. Que les propriétaires soient censés y trouver leur compte est des plus incertains : le versement des loyers sera peut-être en principe assuré, mais ils auront tout de même mis au préalable de leur poche (comme leur locataire) avec ce qui n’est ni plus ni moins qu’un impôt supplémentaire… Il est dès lors à craindre que les locataires indélicats auront ensuite beau jeu de faire estimer par la charité publique toute leur détresse éternelle (surtout si la famille est nombreuse) pour bénéficier de la gratuité de leur logement. Auront-ils au moins à cœur ensuite de l’entretenir ? Avec quel argent ? Puisqu’ils n’en ont déjà pas pour le loyer… Le délabrement qui s’ensuivra restera alors à la charge du propriétaire, madame la ministre au grand cœur (avec le portefeuille des autres) n’ayant pas oublié d’insister dans sa loi sur la nécessaire lutte contre les « logements insalubres »

 

http://fr.novopress.info/wp-content/uploads/2013/01/drogue-expulsion-hlm.jpgMais au-delà des stricts soucis à venir des propriétaires, la GUL sera un véritable appel d’air à louer aux populations immigrées… et c’est sans doute là le plus intéressant de l’affaire : logée gratuitement et accédant de ce fait à la nationalité française plus aisément (puisque déjà installée), cette population serait alors vraiment ingrate de ne pas renvoyer l’ascenseur électoral aux promoteurs de ladite loi. Ne serait-ce que pour qu’une autre majorité n’ait pas la bête idée de revenir dessus.

 

Y’a bon la GUL !

 

Source

Commenter cet article