Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le jeu des médias et des provocateurs : retour sur un cas d’école

20 Novembre 2012, 08:33am

Publié par Thomas Joly

 

Les manifestations de ce week-end contre le projet de parodie de mariage entre invertis ont été des succès numériques.

 

Entre cent mille et deux cent mille personnes ont défilé samedi, sur un mode festif (et « contre l’homophobie » : une approche maladroite légitimant la mauvaise dialectique des décadents), tandis que de  15.000 à 20.000 personnes ont participé dimanche à une manifestation plus engagée et moins soucieuse du qu’en-dira-t-on médiatique.

 

Le traitement par les médias de cette dernière est un cas d’école de manipulation.

 

Dans l’extrait du journal télévisé de TF1 de dimanche soir ci-dessus, les journalistes ne donnent - exceptionnellement – que le chiffre de la police concernant l’affluence, sans évoquer celui des organisateurs, qui est (classiquement) le double.

 

18 nov manif 5


Plus grave, les journalistes de tous les médias du Système ont résumé la manifestation de dimanche – organisée par l’institut Civitas et à laquelle participaient des mouvements nationalistes – à des brutalités contre de malheureuses féministes qui venaient porter la contradiction, voire débattre…

 

En réalité, la caste journalistique a repris la version mensongère d’un de ses membres : l’extrémiste homosexuelle et antichrétienne Caroline Fourest.

 

femen.jpg

 

Cette dernière accompagnait une poignée de furies « féministes » ayant pour coutume d’agir presque entièrement dénudées (pourquoi ?). Les harpies, suivies de caméras complaisantes, se sont précipitées sur la manifestation , dévêtues, avec des slogans antireligieux d’une haine et d’une grossièreté rares peints sur leur corps. Pis, elles se sont ruées sur les familles présentes en les aspergeant – y compris les poussettes ! – de produit non identifié et dont on pouvait penser qu’il s’agissait de gaz lacrymogène.

 

Repoussées par le service d’ordre et des parents se défendant légitimement, elles ont persisté jusqu’à être chassées par des manifestants, pour avoir ensuite eu le culot et la malhonnêteté de se plaindre d’avoir été « agressées » ; et tous les médias de reprendre les mots de Caroline Fourest évoquant « une dizaine de militantes [ayant] décidé de faire une protestation pacifique et drôle, d’arriver habillées en nonnes avec des slogans humoristiques ».

 

fourest-femen1.jpg


Les Français qui n’auront pas eu la curiosité de chercher l’information véritable plus avant, auront gobé l’inverse de la réalité.


La haine, l’indécence, le ridicule, la bêtise, le mensonge, la violence sont pourtant bien du côté de cette extrême-gauche névrosée, prétendument « féministe », qui  affirmant défendre la « laïcité » contre l’obscurantisme, est le suppôt d’un fanatisme antichrétien effrayant. Il n’y a pas grand chose de bon à attendre des médias, qui préfèreront toujours mettre en valeur les mensonges de dix de leurs amis, plutôt que le bon sens de dizaines de milliers de Français normaux.

 

Source

Commenter cet article