Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le gouffre se creuse (par Pierre Descaves)

3 Août 2010, 09:51am

Publié par Thomas Joly

Pierre-Descaves-CR.jpgAlors que l’on croyait que le fond était atteint, il était difficile d’imaginer que le gouffre allait encore être creusé. C’est pourtant à cela que nous assistons. Une caste politique, une classe médiatique embourbées dans leurs agissements nauséabonds. Partout fleurissent les révélations de passe droit, de malversations, de pillage des fonds publics, par des élus dévoyés, peu important leur appartenance, gauche et fausse droite, étant à égalité dans ce domaine.

 

Nous avons essayé d’ouvrir les yeux de nos concitoyens en rappelant que plus de mille élus ont déjà été mis en examen, condamnés pour avoir puisé dans les caisses publiques ou avoir abusé de leurs pouvoirs délégués pour favoriser proches, amis ou financiers. Pendant que les malversations sont dévoilées, la décadence poursuit sa marche inexorable vers l’anéantissement de notre Peuple, vers la disparition de notre Nation. L’excellente revue de « RISPOTE LAIQUE » y voit même une atteinte à notre République et à ses lois, voire même au régime démocratique. Nous recommandons la lecture de l’ouvrage qu’elle vient d’éditer sous le titre « Résistance Républicaine » très proche du nôtre et dont le sous-titre est : « La France face à la barbarie du XXIe siècle ».

 

Pri-re-publique.jpgLa barbarie en cause étant l’islamisation, pour le moment rampante, de notre pays. Ce que notre Etat tolère, dans ce domaine, est pour notre Peuple, le Peuple de France, intolérable. Nous ne voulons pas que le régime théocratique représenté par la CHARIA remplace la Constitution de notre République. Nous ne voulons pas, de façon obligatoire, manger hallal, ne plus boire de vin et ne plus manger de charcuterie. Nous ne voulons pas de la transformation de nos femmes et de nos filles en autant d’émules de Belphégor. Nous voulons rester libres de prier, ou de ne pas le faire, nous ne voulons pas de ces appels à la prière, au nom d’Allah, cinq fois par jour. Que les adeptes d’Allah prient mais qu’ils ne cassent pas les tympans des autres citoyens de l’aube jusqu’au crépuscule. Qu’ils respectent leur période de Ramadan mais à la condition de ne pas perturber la vie des autres habitants.

 

En d’autres termes, si nous devons autoriser les musulmans à pratiquer leur religion, rien, par contre, ne nous oblige à en être les victimes. Il s’agit d’une question de civilisation. Il existe des pays musulmans dans lesquels ils peuvent trouver toutes les satisfactions d’une pratique religieuse commune. Personne ne les empêche de s’y rendre et d’y vivre selon leur volonté.

 

Mais dans les pays de civilisation chrétienne, placés dans le cadre d’un régime républicain, la religion est du domaine privé de chaque individu. La pratique des religions catholique, protestante, juive, boudhiste ou autres ne gêne personne. Chacun est libre de pratiquer sa religion sans que personne n’en soit incommodé. Lorsqu’arrive la période du carême chrétien, tout se passe dans le calme. Pas besoin de pétards, ni de cris, de chants et de danses nocturnes. Le respect des travailleurs, leur droit au sommeil est respecté. Pourquoi en serait-il autrement pour les musulmans ?

 

homos.gifLa décadence de la société a atteint un degré où la résistance de la population devient le seul remède possible. Nous en avons assez de cette classe politico-médiatique qui veut nous empêcher de choisir ceux avec qui nous voulons travailler ou nous amuser avant sans doute aussi de nous dire avec qui nous devrons obligatoirement nous marier.

 

Cela est déjà en route si l’on observe le délire représenté par la propagande éhontée envers toutes les déviances sexuelles et la traque échevelée de ce qu’ils appellent d’un terme impropre « homophobie ». On peut aimer l’être humain en général sans aimer obligatoirement l’homme de préférence à la femme et inversement si l’on est une femme. Qu’ils cessent de nous bassiner avec leurs phantasmes, avec leurs déviances maladives.

 

« Foutez nous la paix » devrait être notre principal slogan.

Quant à dire que vous pourrez survivre longtemps si vos pratiques devraient se généraliser, permettez nous d’en douter. Pas plus deux femmes ensemble, que deux hommes ensemble ne sont capables de procréer.

C’est donc vers l’extinction de l’être humain que nous devrions aller. C’est d’ailleurs pourquoi ces couples ont montré une frénésie d’adoption. Cela n’est possible que tant qu’il reste des couples normaux pour assurer l’avenir de l’homme. Alors, une fois de plus, « foutez nous la paix ».

 

La classe politique a perdu ses repères moraux.

La classe médiatique s’essouffle dans la poursuite de tout ce qui est dégénéré.

 

Le Peuple doit, s’il veut survivre, se révolter, entrer en résistance dans le respect de la Constitution de la République qui fait de « la résistance à l’oppression » l’un des droits fondamentaux les plus essentiels de l’homme.

 

Source

Commenter cet article