Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le casting de Tarzan en 2011 (par Benjamin David)

25 Janvier 2011, 08:04am

Publié par Thomas Joly

tarzan.jpg

Une nouvelle version de Tarzan est actuellement en préparation. Dans le rôle-titre, un Esquimau ; dans celui des pygmées, des Finlandais d'1,90m... Mais c'est surtout le casting des animaux qui retient l'attention par son caractère résolument anticonformiste. Ainsi les singes seront-ils incarnés par des tortues luth. "Nous aussi, confient-elles en chœur à notre journaliste, on a bien le droit de voltiger de branche en branche ! Pourquoi cela serait-il réservé aux bonobos ?" Quant au rôle du lion, le réalisateur, soucieux de briser les préjugés qui frappent encore injustement les coléoptères, a fait le pari audacieux de le confier à un jeune et talentueux bousier. L'acteur entend bien démontrer qu'un mange-merde, par-delà les idées reçues, est parfaitement capable d'incarner le féroce carnassier. "Y a pas de raison ! clame-t-il, indigné. Pourquoi qu'un bousier pourrait pas jouer le roi des animaux ? C'est de la discrimination !" Un bien bel exemple de volonté et de courage, en tout cas, de la part de ce digne représentant d'une espèce encore trop souvent montrée du doigt. Nous avons eu la chance de le voir à l'œuvre sur le tournage, et pouvons d'ores et déjà vous dire que le combat contre Tarzan s'annonce des plus épiques !

 

bousier

Quant aux grincheux, aux discriminateurs fascistoïdes qui s'indigneraient d'un tel casting, ils seront, comme de juste, dénoncés à la Halde, devant laquelle ils répondront de leurs répugnants préjugés et suivront un programme de rééducation qui les amènera enfin à l'indifférenciation mentale de tous sexes, races, espèces animales et végétales. Il faut en effet en finir avec ces esprits déviants, ces vipères lubriques qui osent encore professer l'existence de différences - ennemis en cela du bonheur auquel a droit l'humanité - pardon : le règne animal - que dis-je ? le vivant enfin globalisé, fondu, magmatisé avec le minéral dans Maman Gaïa, le Cosmos, le Chaos, le gloubi-boulga galactique ante-Big Bang, le Tout, le rien.

Commenter cet article