Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Lampedusa : évacuation des clandestins... vers la péninsule et la Sicile ! (par Yves Darchicourt)

31 Mars 2011, 07:25am

Publié par Thomas Joly

lampedusa-refugies.jpgDeux navires sont déjà arrivés à Lampedusa, on en attend trois autres. Le gouvernement italien prend enfin des mesures énergiques pour libérer la petite île de Lampedusa des hordes de "réfugiés" qui sont venues s'y déverser depuis des mois. On parle d'une évacuation forcée de quelques 6000 individus, essentiellement tunisiens, pour la plupart des hommes jeunes et en bonne santé qui - on se demande pourquoi - fuient la démocratie retrouvée.

 

Énergique Berlusconi ? On se plaisait à penser qu'il allait retenir les propositions de ses ministres de l'Intérieur et des Affaires Étrangères, membres de la Ligue du Nord, qui proposaient une évacuation forcée vers les pays d'origine, c'est à dire surtout vers la Tunisie. Une affaire qui, rondement menée, aurait eu valeur symbolique pour décourager les candidats à l'imAffiche_europe_aux_europeens.jpgmigration clandestine. Il paraît que ce n'est pas possible sans l'accord de la Tunisie ! Le monde à l'envers encore une fois, la Tunisie qui laisse partir ses ressortissants - voire les encourage à partir pour se débarrasser de surnuméraires improductifs - aurait le front de ne pas vouloir les réintégrer sur son territoire !

 

Le problème ne sera donc pas résolu, il sera transféré. Il sera déplacé vers la Sicile et le sud de la péninsule italienne. Qu'ont donc fait les italiens de Sicile, de Calabre, des Pouilles ou de Campanie pour mériter cela ? Rien évidemment, ils n'en subiront pas moins l'invasion organisée par leur propre gouvernement. Lequel d'ailleurs ne va pas tarder, on le comprend, à se débarrasser de ceux qui souhaiteraient partir vers un ailleurs plus protecteur... Il paraît que près de 5000 visas Schengen pourraient rapidement intéresser 5000 tunisiens. Avec leurs familles qui ne tarderont pas à rappliquer grâce au regroupement familial, cela fera pas mal de chances pour la France !

 

La solidarité européenne peut et doit s'exercer, pour aider l'Italie à renvoyer tous ces gens là chez eux, pas pour les inciter à venir chez nous !

 

Source

Commenter cet article