Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La seule bonne nouvelle du 6 mai : les nationalistes radicaux entrent au Parlement grec

7 Mai 2012, 12:27pm

Publié par Thomas Joly

Aube dorée 1L’une des grosses surprises des élections législatives anticipées grecques, qui ont eu lieu ce dimanche, est le score des nationalistes radicaux de Chryssi Avghi (l’Aube dorée).

 

Le parti a obtenu 21 députés sur 300 au parlement grec, avec 7% des voix, selon le décompte du ministère de l’Intérieur. Lors des dernières élections législatives (2009), le mouvement avait obtenu 0,3 % des voix ; pour la première fois, cette organisation – de taille modeste jusqu’ici – fait son entrée au parlement : un séisme politique qui fait la une de tous les journaux helléniques.

 

“Nous arrivons” a proclamé son chef, Nikos Mihaloliakos. « Les Grecs ont toujours été nationalistes, et maintenant ils ont la chance d’exprimer leurs positions ». “Personne n’a peur de moi s’il est un bon citoyen grec” a-t il poursuivi, promettant de lutter contre les “usuriers mondiaux” et “l’esclavage” imposé au pays par l’UE et le FMI.

 

Nikos-Mihaloliakos.jpgL’Aube dorée a fait une campagne sans concession et fructueuse sur les thèmes anticapitaliste et anti-immigrationniste, organisant des patrouilles pour sécuriser Athènes.

 

Il est à noter que le « gros parti » patriote, le LAOS (un peu l’équivalent du FN là-bas) s’effondre à 2,9 % des voix, largement devancé par ce qu’il considérait lui-même comme un groupuscule extrémiste.

 

Le LAOS paye, entre autres, le prix de sa participation à un gouvernement de coalition il y a quelques mois, qui avait suscité à l’époque un enthousiasme un peu naïf dans certaines franges de la droite nationale française.

 

Aube-doree-2.jpgLes 2 principaux partis du Système, larbins de l’UE et du FMI, s’effondrent aussi.

 

Une délégation de l’Aube dorée sera en France ces jours-ci et rencontrera les responsables du Renouveau français.

 

Le symbole de l’Aube dorée n’est pas une allusion au svastika comme le répètent à l’envi les merdias. Il s’agit du principal motif décoratif hellénique, depuis des millénaires. Vous pouvez vérifier en France dans la plupart des restaurants grecs…

 

Source

Commenter cet article