Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La désinformation, un métier dangereux

19 Novembre 2013, 08:48am

Publié par Thomas Joly

http://www.sudouest.fr/images/2013/11/18/1232942_tireur-1000_460x306.jpgUn inconnu a ouvert le feu hier dans les locaux de Libération à Paris, blessant l’assistant d’un photographe présent. Il a ensuite tiré près du siège de la Société générale dans le quartier de la Défense et a menacé brièvement des membres du personnel de BFM-TV. L’homme n’a pas été arrêté.

 

« Nous pensons à nos confrères qui vont travailler dans les prochains jours protégés par la police » a déclaré Nicolas Demorand, directeur de publication de Libération nommé par son patron et coreligionnaire Édouard de Rothschild, informant ses journalistes que lui n’avait pas l’intention de travailler les prochains jours. « S’attaquer à des journalistes, c’est s’attaquer à un rouage de la démocratie » a-t-il ajouté.

http://jeune-nation.com/wp-content/uploads/2013/11/lesnouveaux-amis-du-front-national-2.pngLes mobiles du tireur sont inconnus pour l’heure ; a-t-il visé le journal de l’anti-France Libération pour ce seul motif ? Les causes justifiant une attaque contre ce journal, en partie détenu, outre Rothschild déjà cité, par Bernard-Henri Lévy et Henri Seydoux, mais encore le destructeur de la famille Pierre Bergé, sont relativement nombreuses. Le journal est connu par ailleurs pour avoir également fait la promotion de la pédocriminalité dans le passé, entre autres attaques contre la France.


Ce fait divers a conduit à une très forte mobilisation policière et entraîné une vague d’indignation et de soutien de l’ensemble de la classe médiatico-politique. La palme de l’hypocrisie sinon de la bêtise revient sans conteste au Front national, insulté régulièrement par le journal, auquel les marinistes ont officiellement apporté leur soutien.

 

« L’insécurité, ou plus justement le sentiment d’insécurité, c’est de l’ordre du fantasme, de la déraison », Libération.

 

Source

Commenter cet article