Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La bamboula sur le périph' (par Haldir)

20 Juillet 2012, 15:51pm

Publié par Thomas Joly

joie algérienneOn connaissait les traditionnels cortèges de voitures décorées et les coups de klaxon lors des mariages français, désormais il faut faire avec les les burqas, les youyous, les boubous, les drapeaux africains et nord-africains brandis comme autant de signes de haine et de vengeance contre la France à l'occasion d'union d'étrangers dans les mairies de notre douce France.

 

Parmi les nouvelles pratiques culturelles qui s'imposent avec la destruction du pays et son invasion, voici désormais la fête sur la route, une "tradition" très représentative de la chienlit cosmopolite et tiers-mondiste mise en place par l'engeance mondialiste et apatride qui nous gouverne.

 

j-baiserai-la-France.jpgA plusieurs reprises ces derniers temps, le périphérique parisien a été totalement coupé. Ni accident, ni trafic trop intense, seulement des étrangers fêtant un mariage en bloquant la circulation. Ainsi encore le 29 juin, cinq voitures d'un cortège se sont arrêtées sur le périph' de façon à couper totalement la circulation. Les indésirables sont alors descendus de leurs véhicules et se sont mis à danser sur la route en signe de défi. Silence de bon aloi parmi les automobilistes immobilisés derrière, évidemment, face à ces étrangers arrogants au volant de très chères voitures de luxe. Après la danse, les racailles reprirent le volant mais continuèrent à imposer leur rythme aux autres usages, zigzaguant entre les voies, etc.

 

Les autorités policières, bien décidées à laisser se répandre cette joyeuse coutume de l'occupation ont décidé de n'interpeller qu'un seul contrevenant. Personne n'a été arrêté et aucune enquête n'a été diligentée pour connaître l'origine de la fortune de ces racailles conquérantes.

 

Le délinquant étranger est convoqué le 30 août au tribunal ; il risque officiellement jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 15.000 € d'amende. Autant dire qu'il n'aura rien et recommencera à la première occasion...

Commenter cet article