Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

L’immigration arabo-africaine alimente les prisons ! (par Joris Karl)

29 Mai 2013, 07:50am

Publié par Thomas Joly

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/ezflow_site/storage/images/media/images/centre-penitentiaire-de-perpignan2/414251-3-fre-FR/Centre-penitentiaire-de-Perpignan.jpgLa situation des prisons françaises (118,5 % de taux d’occupation) est devenue explosive. L’État a désormais le choix entre une vague de constructions massives ou…l’ouverture des vannes.

 

C’est visiblement vers la deuxième option que s’oriente la gauche, imitant la droite, les partis dits de gouvernement ayant renoncé depuis longtemps à une politique réellement répressive.

 

Selon les chiffres fournis par le ministère de la Justice, 79.912 personnes sont actuellement « sous écrou » dont, triste record, près de 68.000 personnes effectivement derrière les barreaux ! Cela nous donne une moyenne de 102 détenus pour 100.000 habitants, à comparer avec les chiffres de 1957, quand la France comptait seulement 20.000 détenus, soit 45 pour 100.000 habitants. Un autre temps.

 

Konk.gifDans un rapport publié par le Conseil de l’Europe, il s’avère d’ailleurs que la moitié des pays européens est en situation de surpopulation carcérale. Et pourtant, sur le Vieux Continent, on est loin de suivre le modèle américain. Outre-Atlantique, on compte en effet 714 détenus pour 100.000 habitants, les USA ayant choisi d’enfermer massivement les délinquants. Appliqué à notre pays, un tel taux nous donnerait le chiffre ahurissant de 474.873 prisonniers ! Oui, vous avez bien lu.

 

Mais ce serait affreusement fasciste sans doute. Nous allons donc faire avec « l’ensauvagement » de notre société, qui se traduit aussi par la forte augmentation des écroués non détenus : + 13, 1 % en l’espace de douze mois… Et n’entrent pas en compte tous ceux qui agressent, volent et violent sans l’ombre d’un châtiment.

 

islam prisonAutre grave problème, les conditions de détention, déjà indignes dans certains établissements, ont pour conséquence l’augmentation des suicides (y compris des surveillants), mais aussi le recours désespéré à la religion… phénomène produisant à la chaîne d’inquiétants fanatiques. On entre voyou, on sort islamiste radical. Sympa !

 

En gros, c’est l’alerte rouge. Et qu’ont choisi de faire nos dirigeants ? Devinez ? Réponse donnée par le rapport de la « mission d’information de l’Assemblée nationale sur les moyens de lutte contre la surpopulation carcérale » qui préconise « une libération conditionnelle aux deux tiers de la peine, [qui] ne concernerait que les détenus qui purgent une peine de cinq ans maximum ».

 

justice KonkAutant dire que des fauves vont se retrouver en pleine nature. Car au bout de ce processus, il faudra vraiment découper un gamin à la tronçonneuse pour aller en cabane !

 

Que faire si on n’affronte pas le secret de polichinelle : l’immigration arabo-africaine alimente massivement la population carcérale. Si, dans les années qui viennent, les flux migratoires ne sont pas nettement ralentis, mécaniquement, les prisons françaises exploseront, ou alors il faudra dépénaliser grandement de nombreux actes, tout en appliquant largement les peines aménagées. Tant pis pour les victimes.

 

Source

Commenter cet article