Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

L'aveu de nos gouvernants (par Pierre Descaves)

20 Janvier 2010, 11:12am

Publié par Thomas Joly

Pierre-Descaves-CR.jpgDepuis très longtemps déjà, nos éditoriaux ont attiré l'attention de notre Peuple sur la destruction des structures de la nation par ces gouvernants que nous avons élus à la suite de leurs fallacieuses promesses.

 

Ils ont détruit les valeurs morales, la famille qui n'est plus composée d'un homme et d'une femme en vue d'avoir des enfants et de renouveler ainsi les générations. Désormais, pour eux, une famille c'est deux hommes ou deux femmes lesquels bien évidemment seront hors d'état de procréer en attendant pire.

 

Ils ont laissé envahir notre territoire par des populations qui se sont regroupées par ethnie dans certains quartiers de nos villes devenus zones de non droit. Ils ont, par faiblesse, laissé une religion imposer ses règles de vie à l'ensemble de notre peuple.

 

Les minarets remplacent les clochers et la viande de porc est éliminée dans les cantines scolaires, ainsi que dans les distributions gratuites alimentaires.

 

Notre droit civil est ainsi supplanté par la charia, ce droit musulman datant du VIIème siècle et qui n'est pas modifiable car il est la parole d'Allah.

 

L'égalité homme-femme doit disparaître car la femme, en droit coranique, n'est qu'un objet sexuel et utilitaire que l'on doit dissimuler à la vue des autres hommes en la recouvrant d'un linceul noir de la tête aux pieds.

 

burka.jpgDes moeurs barbares sont tolérées, l'excision des petites filles, les mariages de filles impubères, la polygamie.

 

Ils ont aussi détruit, par touches successives, notre loi constitutionnelle du 4 octobre 1958 en éludant le vote populaire.

 

Dans le but de conserver le pouvoir au profit d'une véritable oligarchie bi-céphale ils ont manipulée la loi électorale de telle sorte que les électeurs ne sont plus égaux, ceux votant pour les partis du système valant 1,25 à 1,30 fois ceux votant pour les autres candidats.

 

Le vote référendaire est devenu obsolète car le Peuple vote mal et les élus ne lui font pas confiance.

 

Lorsque le Peuple, pourtant seul souverain, se prononce, même à une large majorité, ses élus le désavouent en votant le texte très majoritairement rejeté. Il nous faut de nos jours nous demander ce que sont devenus "les droits naturels et imprescriptibles" détenus par le Peuple depuis 1789.

 

        La LIBERTÉ de penser, de parole, d'expression nous a été enlevée par des lois liberticides édictées soit disant pour punir les discriminations. Dire ce que l'on pense, conduit à la case "prison". Elle est belle leur liberté de pensée.

        La SECURITE est devenue des plus aléatoires. Les atteintes portées aux biens et aux personnes se sont multipliées et ont atteint des sommets. Plus de 40.000 voitures sont brûlées chaque année et le ministre en charge de notre sécurité ose se glorifier car il y en aurait eu 10 de moins le 31-12-2009 que le 31-12-2008. Ce ministre est il un incapable ou un ahuri? Lorsque un État n'est plus en mesure d'assurer la sécurité des citoyens, on peut en conclure qu'il n'y a plus d'État.

        La PROPRIETE est, elle aussi, devenue aléatoire. Des immeubles entiers sont squattés, d'autres sont expropriés dans des conditions financières qui s'apparentent à des spoliations. Les occupants de mauvaise foi, qui sciemment ne payent pas leur loyer ne peuvent pas être expulsés.

        La RÉSISTANCE A L'OPPRESSION conduit inexorablement le résistant en prison.

 

Toutes ces atteintes aux droits du peuple ont été surpassées par le transfert de la SOUVERAINETÉ du peuple à une autorité étrangère composée de fonctionnaires irresponsables désignés par" le fait du prince".

 

Notre peuple n'est plus maître de ses finances, ni de sa monnaie, ni des entrées sur son territoire, la plupart de ses lois sont décidées ailleurs qu'à l'Assemblée Nationale et au Sénat, ce qui n'est pas tolérable ou alors à quoi servent nos élus?

 

Besson.jpgOutre cette démonstration, nous avons désormais l'aveu net et sans la moindre ambiguïté du ministre en charge de l'identité nationale Eric BESSON Il vient de déclarer : "La France n'est ni un peuple,ni une langue,ni un territoire, ni une religion, c'est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n'y a pas de Français de souche, il n'y a qu'une France de métissage".

 

Voila tout est dit. Il n'y a plus pour ce représentant du gouvernement ni France, ni Français. C'est un ministre socialiste du Gouvernement de Sarkozy qui vend la mèche.

 

Ce peuple de France qui n'existe pas,qui vit sur un territoire qui n'existe pas, qui parle une langue qui n'existe pas, qui, très majoritairement, pratique une religion qui n'existe pas. Ce peuple, dont le gouvernement nie l'existence, ce Peuple qui s'est laissé dépouiller de sa souveraineté sans se révolter.

 

Ce peuple qui fut courageux, déterminé devrait se montrer digne de ses ancêtres les Gaulois, des combattants de Verdun, des soldats de l'Armée d'Afrique ayant libéré le territoire national de l'occupation étrangère aidés par la résistance et les armées alliées.

 

Ce Peuple, notre Peuple, va-t-il enfin se réveiller et chasser les mauvais bergers qui conduisent notre chère Patrie à sa disparition programmée ainsi que l'aveu vient d'en être fait ?

 

Notre génération aura des comptes à rendre à nos descendants.

 

Il faut en être conscient et ne pas croire que les malheurs nés de notre indifférence nous seront épargnés.

 

Source

Commenter cet article