Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Imams et pédophilie (par Arnaud de Brienne)

13 Avril 2010, 09:00am

Publié par Thomas Joly

Imam-pedophile.jpgAllez, puisque la presse continue à dénigrer l’Église catholique au travers d’actes répréhensibles commis par quelques prélats indignes, comme promis, je vais de mon côté m’occuper des imams et rabbins pédophiles et violeurs. Ça fera légèrement contrepartie.

 

La pédophilie des imams est un véritable fléau dans les pays musulmans, notamment en Égypte et au Maroc mais pas seulement. A ceux qui en doutent, je recommande de taper « imam, pédophilie » sur n’importe quel moteur de recherche.

 

Malheureusement, la France n’est pas épargnée et rappelons-nous de cet imam de Villerupt, en Meurthe-et-Moselle, qui arrondissait ses fins de mois en pratiquant des séances de désenvoûtement. Jusque-là, pas de quoi fouetter un chat : ces pratiques d’un autre âge font sans doute partie des délices de la France plurielle. Mais là où les choses se gâtent c’est quand l’on apprend que le prélat mahométan profitait de ces séances pour « toucher le sexe » des petites filles. Interpellé, l’imam fut aussitôt remis en liberté…

 

Ce n’est rien à côté de la barbarie du viol commis par un imam de la région lyonnaise, avec ses deux fils, sur une fillette de 11 ans. C’était l’an dernier et le moins que l’on puisse dire c’est que la presse n’en a pas fait ses unes. La fillette violée bestialement fut retrouvée baignant dans son sang. A-t-on cette fois aussi relâché l’homme de Dieu au nom du dialogue inter-religieux ?

 

Bahiad.jpgOn pourrait aussi parler de l’imam d’Orange, un certain Bahiad, qui en vingt ans accumula une fortune considérable reposant sur le proxénétisme et sur le dos de pauvres jeunes filles marocaines rêvant de s’établir en France. Au vu et au su de tous, l’imam se constitua un patrimoine comprenant 10 appartements à Orange, une maison de 300 m2, des commerces, des salons de coiffure, un café-bar « Le France » (touchant signe d’attachement à notre pays…), sans apparemment éveiller les soupçons de nos braves compatriotes. Les Marocaines de 14 à 25 ans étaient copieusement violées et battues par les trois fils de l’imam, président de l’association « Lumière de Dieu », avant d’être mises sur le trottoir. L’une d’elle enceinte fut même frappée à coups de poing jusqu’à ce qu’elle en perde son enfant.

 

Enfin citons, plus récemment encore, le mois dernier, le cas de cet imam d’origine marocaine interpellé en Espagne pour abus sexuel sur jeunes filles mineures qu’il tripotait pendant les cours particuliers de religion qu’il leur prodiguait.

 

Voici pour aujourd’hui. La prochaine fois, j’épinglerai quelques rabbins pédophiles, comme cela il n’y aura pas de jaloux.

 

Source

Commenter cet article