Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Ils vont le faire (par Philippe Régniez)

4 Octobre 2010, 12:51pm

Publié par Thomas Joly

Roswell.gifScience fiction ?

L’information avait pourtant été donnée par le Sunday Times et le Daily Telegraph de Londres, journaux peu enclins aux galéjades, elle fut démentie par l’O.N.U. quelques jours plus tard. La raison de ce loupé ? Le public pas encore tout à fait prêt à avaler n’importe quelle couleuvre (nous en doutons) ? Des Malaisiens et autres levantins un peu trop prompts à se donner de l’importance (surtout ne regardez pas leur photo) ? Un mauvais calendrier (celle-là, on la garde pour plus tard) ? Toujours est-il que nous avions rédigé une chronique à l’occasion de cette nouvelle. Plutôt que de la modifier, nous avons préféré la garder telle quelle. Deux possibilités s’offrent à vous : la conserver jusqu’à la prochaine annonce dans quelques temps de ce nouveau poste d’ambassadeur onusien ; ou, remplacer l’intitulé « d’ambassadrice chargée d’accueillir les extraterrestres » par n’importe quelle autre absurdité inventée par la même O.N.U., telle récemment la nomination le 14 septembre dernier de Michelle Bachelet, l'ancienne présidente socialo-communiste du Chili (il faut bien s’aider entre potes), au poste de Chef « d'ONU Femmes » la nouvelle entité des Nations Unies sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (aimablement appelée en coulisses « Les chiennes de garde »).

 

Mazlan-Othman.jpgAprès une déferlante de films destinés à préparer les publics à une fin du monde inéluctable, après encore plus de films nous présentant un individu à la peau noir comme la panacée à tous les problèmes, après l’élection aux Etats-Unis d’un Noir – modèle démocratique ou seuls 40% de la population se déplacent pour aller voter - les dirigeants du monde siégeant à l’ONU font un pas de plus pour nous faire vivre dans leur univers de malades en nommant une ambassadrice chargée d’accueillir les extraterrestres.

 

Personnage bien choisi que cette ambassadrice supputée. Il s’agit de Mme Mazlan Othman, une astrophysicienne malaisienne – une femme, un peu de jaune, un peu de noir, ça ne fait pas de mal – qui, venant d’un pays musulman, sera de fait parfaitement représentative de la population terrestre.

 

Et c’est en Angleterre, pays qui a déjà beaucoup fait pour nous faire croire que l’Homme descend du singe, qu’elle viendra sous peu présenter les caractéristiques de son nouveau poste. Les Anglais ne sont d’ailleurs pas en reste puisqu’ils ont exhumé un professeur Crowther qui confirme tout l’intérêt du nouveau poste en nous disant que des contacts avec des extraterrestres sont imminents, et qu’ils auront plutôt la forme de microbes que d’êtres intelligents. Les contacts risquent d’être intéressants…

 

bigbrother2.jpgOn ne sait pas si la sauce va prendre, mais vous voilà prévenus. Après tous ces maléfices qui accablent l’espèce humaine, après le climat de menaces terroristes planant sur les « pays libres », voici un nouveau sujet de préoccupation vital pour les foules, et un cran de plus de passé dans l’abaissement de la chappe de plomb qui recouvre le monde.

 

Cependant, gare à ceux qui refuseront de croire en l’existence des extraterrestres – puisque le docte ONU leur nomme un ambassadeur, c’est bien qu’ils existent ! On peut imaginer ici facilement une nouvelle forme de crime de négationisme. Ainsi on habitue les gens à croire à tout et n’importe quoi sans la moindre preuve ou sans la moindre manifestation d’une réalité, alors que l’on traite de fous et de superstitieux ceux qui ont foi en le Christ.

 

Source

Commenter cet article