Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

"Ils" sont tous pourris : ce "ils" du populaire qui épouvante le Système ! (par Yves Darchicourt)

6 Avril 2013, 09:39am

Publié par Thomas Joly

http://mediapresse75.files.wordpress.com/2013/04/francois-hollande-9.jpgQuelques pas auraient permis à François Hollande de saluer le corps d'un soldat français qui lui devait sa mort au lieu d'avoir l'air de s'incliner devant une bouche d'égout ! Son cerveau n'a pas réagi, illustration sans doute de la lourdeur intellectuelle qui lui vaut ce nouveau ridicule, mais finalement aussi fort symbolique image d'un politicien tête basse devant l'ouverture du cloaque où s'agite encore une ripoublique moribonde.

Car elle en train de crever la ripoublique, étouffée dans ses vomissures. Chaque jour ou presque apporte sa révélation au citoyen ébahi de découvrir, comme dans un éblouissement, qu'ils sont décidément tous pourris...ce "ils" du bon sens populaire qui regroupe dans même sac les politiciens, les affairistes et les journalistes, ce "ils" qui affole, qui épouvante même les appointés du Système qui savaient et qui profitaient. Il est enfin éclatant que le Système en place depuis des décennies est celui des copains-coquins, des profiteurs, des véreux, des échines souples, des médiacrates... Tout un monde de nuisibles cornaqué par les frères trois points et autres sectaires mondialistes au service des ploutocrates et des fortunes anonymes et vagabondes.

 

http://laregledujeu.org/haddad/files/2012/02/sarkozy-hollande-crif.jpgLe populaire vient de s'apercevoir qu'il est cocu, cocu et jusqu'à présent content dans le ronronnement rassurant de la démocratie parlementaire qui lui assurait du pain et des jeux - le smic, la sécu, le foot, la télé - contre un bulletin de vote en faveur d'interchangeables affidés de la droite molle ou de la gauche caviar (ou de leurs satellites issus de la porosité politique) et le droit de la fermer en toutes circonstances, même quand on ne rasait plus gratis et que l'on installait des exotiques à leur place.  "Ils" ont pris toutes les précautions pour que cela dure en bourrant les crânes, en diffusant des faussetés, en muselant les esprits libres, en diabolisant, en interdisant, en condamnant... "Ils" ont cru que cela durerait ad vitam aeternam ! Ils ont eu tort ! Le retour de bâton devrait être rude pour "eux" !

 

Source

Commenter cet article