Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Il y a 30 ans, une majorité de parlementaires irresponsables abolissait la peine de mort en France

18 Septembre 2011, 09:52am

Publié par Thomas Joly

Badinter-peine-de-mort-1981.jpgLe projet de loi abolissant la peine capitale, présenté par Robert Badinter, fut adopté par l’Assemblée nationale le 18 septembre 1981 (par la majorité de gauche mais aussi certaines voix de droite dont celles de Jacques Chirac et de Philippe Séguin), puis par le Sénat le 30 septembre 1981.

 

Badinter, avocat juif né en 1928, fut l’artisan majeur de cette petite révolution judiciaire (avec François Miterrand, dont ce fut l’une des premières mesures), qu’il avait entamée en sauvant de la guillotine Patrick Henry. Ce dernier avait assassiné un enfant de 8 ans, qu’il avait kidnappé en demandant une rançon. Son procès s’est ouvert en 1977 et le tueur fut condamné à la prison à vie au lieu de la peine capitale. Bien sûr, sa « perpétuité » n’atteint pas son terme et pris fin en 2001 alors que le détenu n’avait que 48 ans.

 

La traditionnelle pyramide des peines lourdes fut décapitée avec l’abolition de la peine de mort, qui fut prise contre l’avis majoritaire des Français à l’époque ! En effet d’après des sondages d’octobre 1981, 62% des Français voulaient le maintien. Telle est la démocratie…

 

Aujourd’hui, ce sont des centaines de milliers qui sont tués dans le ventre de leur mère, et de nombreux Français (à qui l’on interdit de s’armer et se défendre) livrés aux criminels.

 

Source

Commenter cet article