Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Financement public des campagnes électorales et financement public des partis politiques : il faut en finir !

16 Décembre 2011, 14:27pm

Publié par Thomas Joly

Logo_LePDF_S.jpgCommuniqué du Parti de la France

 

Au palmarès des valeurs et des traditions de la cinquième république nous avions déjà les politiciens corrompus et fraudeurs avec leurs comptes en Suisse, les valises de billets de certains chefs d’États africains, les financements occultes des partis politiques, les petites enveloppes et les grosses rétro commissions. Pour cette année 2011, la Marianne d'or est, sans hésitation possible, attribuée à l'ancien président de la république Jacques Chirac pour sa condamnation à deux ans de prison avec sursis aux motifs de détournement de fonds publics, d'abus de confiance et de prise illégale d'intérêt.

 

carl 18 09 10Les Français seront par ailleurs heureux et rassurés de savoir qu'en sa qualité de membre du Conseil constitutionnel, Jacques Chirac pourra contrôler et valider les comptes de campagne des candidats à l'élection présidentielle. Face à l'indécence financière et aux gabegies de la caste politique, Carl Lang, président du Parti de la France et candidat de l'Union de la Droite Nationale à l'élection présidentielle propose :

- La suppression du financement public des campagnes électorales et la seule prise en charge pour tous les candidats des documents officiels remis aux électeurs ou affichés sur les panneaux électoraux.

- La suppression du financement public des partis politiques qui, non seulement n'a pas mis un terme à la corruption, mais porte atteinte à l'égalité démocratique et offre un privilège financier exorbitant aux partis en place.

- La réduction de 20% du nombre de députés et de sénateurs.

- La réduction drastique du train de vie de l'Assemblée nationale, du Sénat, des grandes collectivités territoriales, de l’État et des Institutions Européennes.

 

La caste politique et gouvernementale qui a conduit la France au surendettement et au déclin continue d'afficher, sans aucun scrupules, un choquant faste républicain alors que le peuple français et le pays réel sont livrés à la précarité économique et sociale, à la paupérisation généralisée et au chômage de masse.

 

Puisque les Français vont devoir payer très lourdement les conséquences de l'irresponsabilité, de l'incompétence et de la démagogie de leurs dirigeants politiques, le temps est venu d'imposer aux tenanciers de cette République de se serrer, eux aussi, la ceinture !

Commenter cet article