Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Face au danger, unis mais pas confondus (par Alain Escada)

2 Novembre 2012, 18:18pm

Publié par Thomas Joly

Escada AlainA l’approche de la présentation en conseil des ministres du texte de loi prévoyant de dénaturer le mariage et la parenté, il n’est pas un jour qui passe qui ne permette d’entendre une opposition qui grandit et qui gronde devant cette subversion du concept de famille. Il faut bien remarquer, et c’est heureux, que cette opposition provient d’horizons divers et prend des formes variées. Mais s’il faut se réjouir de la diversité des opposants à ce projet de loi, il semble nécessaire d’apporter une précision : unis ne veut pas dire confondus !

 

Lorsque M. Gilles Bernheim, grand rabbin de France, publie sa note d’une vingtaine de pages condamnant ce projet de loi, sa démarche est, sans nul doute, confessionnelle.  Il parle non pas en tant que simple citoyen mais en tant qu’autorité du judaïsme.

 

Lorsque M. Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris, s’est exprimé sur le sujet, il s’agissait également d’une prise de parole marquée par son aspect confessionnel particulier.

 

Parmi les opposants à ce projet de loi, il fut même possible d’entendre le président d’une association s’exprimer en tant qu’ « homosexuel et athée » tandis que d’autres inscrivaient leur positionnement selon un prisme de gauche revendiqué et affirmé.

 

Manif 18 novembreCurieusement, il n’est pas rare, par contre, que l’on entende demander aux chrétiens en général, et aux catholiques en particulier, de ne s’engager dans cette mobilisation que sur les seules bases de l’anthropologie. A eux – et à eux-seuls -, les bien-pensants recommandent avec insistance un engagement « a-confessionnel » et anonyme. Dans cette bataille, au nom de l’efficacité et de « l’éthique » (?), on pourrait donc se présenter fièrement comme athée, homosexuel, de gauche, parler selon les commandements du judaïsme ou de l’islam, mais il serait malvenu, inopportun, voire incongru de souligner que les enseignements du christianisme et la loi naturelle font bon ménage. Voilà qui non seulement est étrange mais inquiétant.

 

Au final, de quoi les bien-pensants ont-ils peur ? De laisser apparaître que si l’opposition à ce projet de loi est communément partagée parmi des catégories très variées de la population, ce sera avant tout parmi ceux qui se nourrissent du christianisme que se recruteront ceux qui descendront dans la rue ? Et alors ? Ce ne sera un secret que pour les naïfs !

 

homoheteroEn tant qu’organisateur de la grande manifestation nationale du 18 novembre « OUI à la Famille – NON au « mariage » homosexuel et à l’adoption d’enfants par des duos homosexuels », je répète avec insistance que celle-ci est ouverte à tous les opposants de ce projet de loi. Je sais qu’il n’est pas besoin d’être catholique, chrétien, croyant pour désapprouver ce bouleversement de société que le gouvernement veut nous imposer.

 

Mais je dis solennellement aux catholiques qu’ils doivent eux agir en catholiques et qu’il serait indigne qu’ils masquent leur foi en raison d’une illusion relativiste qui ne réconfortera que les partisans rabiques du fondamentalisme laïque. [...]

 

Source

Commenter cet article