Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Entretien accordé au site Contre-Info

12 Juin 2012, 12:22pm

Publié par Thomas Joly

contre-info.jpgContre-info : Comment analysez-vous le score décevant des candidats de l’« Union de la droite nationale » (Parti de la France, MNR, Nouvelle droite populaire) ?

Thomas Joly : Ne nous voilons pas la face, nos résultats sont effectivement très décevants.
Nous ne parvenons pas à remplir notre objectif minimal qui était d’obtenir au moins 1% dans 50 circonscriptions pour accéder à une petite subvention publique annuelle qui nous aurait facilité la tâche pour nos dépenses matérielles et militantes afin de mener notre action politique.
Les raisons sont multiples : l’abstention massive qui a favorisé les partis du Système et exposés médiatiquement, l’apathie de nos compatriotes face à la colonisation migratoire et la ruine de notre pays, l’illusion de voter « utile » en préférant le candidat du Front mariniste (quel qu’il soit) à celui du Parti de la France, la proximité des élections législatives avec les Présidentielles qui démobilise complètement l’électorat protestataire,…
Même si nous ne sommes pas parvenus à émerger électoralement lors de ces législatives, comme d’ailleurs tous les « petits » partis qui ont été laminés et dont la plupart ont fait des scores inférieurs aux nôtres, nous avions le devoir de tenter le coup. Personne d’autre ne portait nos idées.
Seuls les candidats de l’Union de la Droite Nationale défendaient clairement un projet de droite nationale, européenne, identitaire et fermement opposé à la colonisation migratoire de la France (d’où notre slogan « La France aux Français »).

 

Cela va-t-il influer sur votre ligne politique et stratégique ?
congr+®s Nat 16 mai 2010 047Si les perspectives électorales à court terme ne nous sont pas favorables, le Parti de la France entend poursuivre le combat politique sous diverses formes pour défendre les idées qui sont les nôtres.
Nos convictions ne doivent pas être ébranlées par un échec électoral provisoire, surtout sachant à quel point nos institutions dites « démocratiques » sont verrouillées par l’oligarchie qui nous gouverne. Le Parti de la France va continuer à oeuvrer pour le rassemblement des forces nationales qui ne se retrouvent dans aucun parti agréé par le Système.

 

Que pensez-vous des résultats du Front national, qui progresse par rapport à 2007 mais fait moins qu’en 1997 (du temps de sa « diabolisation ») ?

collard-Marine.jpgLe FN recule moins qu’en 2002 ou en 2007 par rapport à son score des Présidentielles mais pâtit du système de scrutin majoritaire qui ne lui permettra pas de jouer le moindre rôle d’opposition concrète à l’Assemblée nationale, puisque, au mieux, il obtiendra 2 ou 3 élus.
Ceux-ci sont d’ailleurs, comme par hasard, ses candidats les plus exposés médiatiquement et les moins à même de défendre les idées nationalistes puisqu’il s’agit de Marine Le Pen elle-même, fossoyeuse du Front National que nous avons connu, de la petite-fille Le Pen parachutée à la culture, à l’expérience et aux convictions politiques inexistantes et du repoussant Gilbert Collard, franc-maçon notoire, ancien avocat du MRAP et opportuniste de premier choix. Pour tout dire, ne me retrouvant plus du tout politiquement dans ce qui est désormais une écurie électorale et une rente financière au service d’un clan, le devenir du FN m’indiffère complètement.
Néanmoins, il est dommage que de nombreux patriotes sincères se laissent berner par un parti qui n’est plus qu’un leurre pour canaliser la légitime colère populaire.

 

Le président du Bloc identitaire, mouvement euro-régionaliste en pleine crise, vous a accusé « de présenter des candidats afin de régler leurs comptes avec [...] le Front National, afin également d’obtenir la rente financière du financement public tout en faisant payer leurs campagnes par des officines de barbouzes ou par des partis en place. » Que répondez-vous à cela ?

LDJ-copie-1.jpgJ’imagine que ses propos sont guidés par l’aigreur et la jalousie.
Le Bloc Identitaire ayant lamentablement échoué dans ses petites tractations foireuses de rapprochement avec le Front mariniste, il s’en prend à ceux qui sont parvenus à faire ce dont lui-même a été incapable, c’est à dire présenter près de 70 candidats dans toute la France.
Si nous avions pu en présenter plus, nous l’aurions fait mais justement, nos modestes moyens financiers ne l’ont pas permis. Ce sont les candidats eux-mêmes qui ont financé leur propre campagne, avec leurs deniers personnels principalement et aussi parfois grâce aux dons de militants qui souhaitaient les aider.
Tels les membres d’une certaine communauté dont ils semblent proches, les dirigeants du Bloc Identitaire pratiquent sûrement l’inversion accusatoire en matière de financement de leurs propres candidats à des élections passées…

 

Quels sont les prochains projets et les priorités de votre parti à présent ?

4 juin 2011 dLe 30 juin, le Parti de la France participera à une grande manifestation à Paris en l’honneur des combattants de l’Algérie française, organisée notamment par Roger Holeindre et Pierre Descaves. La sécurité sera d’ailleurs assurée par le SEP (Service Encadrement Protection), le service d’ordre du Parti de la France.
J’invite tous les patriotes français à venir rendre hommage aux combattants français et aux victimes de cette guerre que notre armée a gagné, contrairement aux mensonges de la propagande pro-FLN relayée par l’ensemble des médias français.
D’autre part, le Parti de la France va continuer de se structurer un peu partout en France suite à la dynamique militante que les élections législatives ont entraîné.
Enfin, le Parti de la France dispose désormais d’un local sur Paris où il pourra accueillir ses adhérents et sympathisants à partir de septembre prochain.

 

Source

Commenter cet article