Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Election présidentielle : Chasse gardée ! (par Pierre de Facto)

6 Janvier 2012, 09:10am

Publié par Thomas Joly

CARL LANG« Présidentielle : Carl Lang à la peine ». Tel est l’intitulé d’un article paru aujourd’hui dans La Lettre A (http://www.lalettrea.fr/action-publique/2012/01/06/presidentielle-carl-lang-a-la-peine,96350238-ARL) qui précise que dans la course à l’Elysée, Carl Lang peine à promouvoir sa candidature. Mais comment pourrait-il en être autrement étant donné que la candidature du président du Parti de la France fait l’objet d’un ostracisme sans précédent dans une démocratie confiscatoire. Il ne s’agit en aucun cas de crier « au complot » comme l’ont fait jadis d’autres candidats pour attirer l’attention sur eux, mais bien de se baser sur des preuves tangibles. Et ces preuves tangibles, c’est du côté des instituts de sondage qu’il faut aller les chercher, et plus précisément dans leur documentation technique.

 

manipulationPour preuve, dans le dernier sondage LH2 / Yahoo! sur les intentions de vote des Français pour les Présidentielles publié en décembre dernier, le candidat Carl Lang ne risquait pas d’apparaître puisque à la question « Au premier tour de l’élection présidentielle, je dis bien au premier tour, si l’élection avait lieu dimanche prochain et si vous aviez le choix entre les candidats suivants, quel serait celui pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez ? », son nom a tout simplement été occulté de la liste des candidats possibles. Par contre y figurent les noms de tous les autres candidats, y compris les plus petits (Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, Christine Boutin, Nicolas Dupont-Aignan, Corinne Lepage, Jean-Pierre Chevènement, Hervé Morin et Dominique de Villepin).


Il en va exactement de même dans le sondage CSA / BFMTV / RMC / 20Minutes réalisé par téléphone en décembre dernier. L’absence (délibérée ?) de la candidature de Carl Lang au sein des instituts de sondage de notre pays est d’autant plus inadmissible que son programme politique est le seul à représenter la Droite Nationale. Carl Lang entend donc mettre un terme à cette injustice digne d’une République bananière d’une part en appelant tous ses soutiens à relayer cette information et d’autre part en prenant les mesures qui s’imposent au cas où ce déséquilibre dans le traitement de sa candidature viendrait à perdurer.


Il faut dire que les vérités ne sont pas toutes bonnes à entendre.

Commenter cet article