Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

DSK va-t-il payer 6 millions pour que Diallo retire sa plainte ?

1 Décembre 2012, 10:24am

Publié par Thomas Joly

Strauss-Kahn.jpgSelon le New York Times, Dominique Strauss Kahn et Nafissatou Diallo seraient sur le point de s’accorder sur un arrangement financier pour que la femme de ménage retire sa plainte pour agression sexuelle contre l’ancien directeur du FMI. Comme pour prouver son innocence, l’ancienne icône socialiste va donc payer la femme qu’il n’a pas violée au Sofitel, afin que cette dernière retire sa plainte. Le Monde parle de 6 millions de dollars.


Et voilà la conclusion de l’affaire du Sofitel qui se profile : comme on pouvait s’y attendre, DSK va payer pour être enfin tranquille. Mais l’innocence et la tranquillité ont un prix : le Monde parle de 6 millions de dollars. Selon le quotidien, comme DSK ne dispose pas d’une telle somme, il devrait contracter un emprunt pour fiancer la moitié de sa réhabilitation et son ancienne compagne, Anne Sinclair, devrait payer l’autre moitié.

 

dsk-These-de-l-accident.jpgLe Monde explique que l’accord devrait être signé prochainement par les avocats des deux parties dans le bureau du juge Douglas McKeon dans le Bronx, même si aucuns des avocats n’a confirmé cette version.

 

On a beau connaitre le fonctionnement de la justice américaine et savoir que la plupart de procès se concluent par un arrangement financier, on ne peut s’empêcher de se mettre à la place d’un homme public accusé à tort de viol et se dire que dans une pareille situation on voudrait tout faire pour aller au bout du procès et prouver au monde entier son innocence…

 

Pour résumer la situation : un homme riche puissant et blanc est accusé d’avoir violé une femme de ménage noire dans une chambre d’hôtel. On retrouve le sperme du monsieur un peu partout dans la chambre et sur la femme, ainsi que de nombreuses contusions sur le vagin de la femme et sur d’autres parties de son corps. L’homme en question rentre en France en attendant son procès civil puis il explique au JT de TF1, devant la copine de sa femme, qu’il est entièrement innocent et que la vérité éclatera. Quelques mois plus tard, il paye 6 millions d’euros à la femme de ménage pour qu’elle annule sa plainte et se taise à jamais… Mais rassurez vous, les chroniqueurs des rédactions parisiennes vont nous expliquer pendant quinze jours que la terrible épreuve de DSK touche enfin à son terme et que la manipulatrice sans papiers a eu ce qu’elle voulait.

 

A 6 millions la passe, Diallo va pouvoir postuler chez les Femen !

 

DSK-Nafissatou.jpgLa justice américaine, qui permet de payer pour éviter les ennuis judiciaires, ne fait pas rêver. On se souvient par exemple du procès d’O.J Simpson, qui avait également fait beaucoup de bruit. Comme pour DSK, l’accusé avait été acquitté par le procès pénal à cause des procédures de l’enquête qui avaient été bâclées. Quelque temps plus tard, il avait perdu son procès civil, qui l’avait déclaré coupable et qui l’avait condamné à une amende de 33,5 millions de dollars. L’homme était donc reconnu coupable de meurtre par une partie de la  justice américaine, mais comme il était très riche, il n’a eu qu’à payer pour être libéré. Un système judiciaire où les riches n’ont qu’à payer des sommes astronomiques pour être innocentée ne devrait pas exister.

 

Mais DSK doit être serein désormais, il ne lui reste plus, après l’affaire du Sofitel et celle de Tristane Banon, qu’à attendre le verdict de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Douai sur sa demande d’annulation de sa mise en examen pour « proxénétisme aggravé en bande organisée » dans l’affaire du Carlton de Lille, attendu pour le 19 décembre. Entre Taubira à la justice, Valls à l’intérieur, Martine Aubry à Lille et le PS dans le Nord, on ne s’inquiète que moyennement quant à la condamnation du DSK dans cette affaire. Belle démocratie ! Gageons qu’un homme de cette valeur sera rapidement rappelé aux responsabilités par notre Flan de la république.

 

Source

Commenter cet article