Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

DSK et Polanski à Cannes : le rendez-vous des prédateurs (par Franck Vinrech)

28 Mai 2013, 07:28am

Publié par Thomas Joly

http://www.buzzmedias.net/wp-content/uploads/2013/05/DSK-cannes_scalewidth_961.jpgLa magie du Festival de Cannes, ses stars pour prépubères, ses paillettes, ses robes trop fendues, ses visages trop liftés, ses prédateurs sexuels en
 liberté…
 À la projection de Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch, Dominique Strauss-Kahn était présent avec sa nouvelle compagne, Myriam L’Aouffir. À la sortie, un « bonne soirée » aux paparazzi et il disparaît à l’arrière d’une voiture. Il y a un Sofitel à Cannes ? 


 

Only Lovers Left Alive (« Seuls les amants survivent »), c’est une histoire de sexe, de rock’n'roll et de vampire.
 La succion, ça a toujours été son truc, à Dominique.

 DSK, c’est le type qui, après avoir violé l’Afrique en tant que directeur du FMI, a abusé d’une Africaine qui lui avait échappé sur son sol natal.
 C’est quasiment de la déformation professionnelle : Dominique est un bourreau de travail…



 

dsk These-de-l-accidentEn mai 2011, quand on mit les froides menottes autour de ses mains à l’aéroport JFK juste avant qu’il n’embarque, si on lui avait dit : « T’inquiète
 pas, mon Dodo, dans deux ans, tu montes les marches de Cannes… » Mal rasé, fatigué, fini, il était plus près du quartier VIP de Sing Sing que du 
tapis rouge sang. Mais les maîtres du monde, ça ne finit pas en prison et ça vous crache au visage leur impunité.



 

Aujourd’hui, personne ne semble gêné en sa présence. On s’habitue à tout. 
Polanski, autre monstre sacré qui daigne cette année fouler le sol cannois, est un brave type reçu sur tous les plateaux télé. Son talent excuse
 tout, même le viol d’une gamine de 13 ans après l’avoir soûlée et droguée. « Erreur de jeunesse ! », a crié aussitôt BHL. Même si ça ne change rien à 
la gravité des faits, il avait quand même… 43 ans.

 

http://guardianlv.com/wp-content/uploads/2013/05/Roman-Polanski-e1369572948393.jpg

Sa compagne, à Dominique, elle a un certain charme, c’est sûr. Mais quand je vois DSK avec une femme, je me demande toujours si c’est une call-girl
 ou juste une tordue. Je n’aimerais pas que ce soit ma cousine… 
Léa Rousseau dirait peut-être que c’est le fantasme du viol, mais comment fait Myriam pour ne pas penser à Diallo ?

 

Source

Commenter cet article