Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Dimanche 6 mai, l’électeur de droite a vécu une sale soirée

9 Mai 2012, 07:39am

Publié par Thomas Joly

Dimanche 6 mai, l’électeur de droite a vécu une sale soirée. [...] L’amertume réelle était surtout doublée d’une sourde et insidieuse inquiétude. A quoi notre électeur de droite a-t-il assisté ?

 

  • hollande-accordeon.jpgIl a écouté François Hollande à Tulle. Il a entendu un discours de fondé de pouvoir fêtant sa nomination comme chef de bureau ; et qui, comme dans un pot de départ, finit par présenter l’accordéoniste et blaguer sur l’aménagement urbain de la place de la cathédrale. Comme président, cela pose un homme. Cela plaira sûrement à Vladimir Poutine, Angela Merkel ou Hu Jintao.
  • Les deux termes qu’il aura retenus comme axiomes du nouveau président seront ceux de la justice et de la jeunesse. Il sait traduire le langage de la gauche et que, derrière la justice, il y a la maladie de l’égalité. Et il sait très bien de qui la gauche parle quand elle parle des jeunes.
  • Il aura vu quelle France a gagné : celle des fonctionnaires, des salariés protégés, des syndicalistes, des Français qui ne sont pas « de souche », de tous ceux qui se complaisent de l’assistanat et de toutes les clientèles qui se nourrissent des subventions versées par le contribuable. C’est aussi celle de tous les cadres supérieurs mondialisés déconnectés de la réalité charnelle du pays et à qui des dizaines d’années de modèle français ont malheureusement prouvé que la réussite n’avait pas sa place en France.
  • Revenant sur les images de la fête à Solférino ou à la Bastille, il aura décompté les drapeaux algériens, marocains, tunisiens, palestiniens, maliens, guinéens, libanais, argentins et même, au milieu des drapeaux de la communauté homosexuelle, presque incongrus, quelques drapeaux français.

 

Source

Commenter cet article