Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Délire féministe : Filippetti veut compter les femmes tuées à la télé

20 Mars 2013, 18:05pm

Publié par Thomas Joly

http://cdn-lejdd.ladmedia.fr/var/lejdd/storage/images/media/images/politique/aurelie-filippetti10/8678976-3-fre-FR/aurelie-filippetti_pics_390.jpgNouvelle preuve de l’absurdité kafkaïenne d’un gouvernement perdu et impuissant : afin de lutter contre les violences faites aux femmes, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a mis en place un comité chargé de « suivre l’évolution de la place des femmes dans le champ culturel et médiatique » (SIC). Parmi les missions de cette trentaine de personnes payées avec nos impôts figure celle de comptabiliser le nombre de femmes tuées dans les fictions télévisées.


La nouvelle idée de Filippetti est donc très simple : on va payer (pas elle, nous) 30 personnes pour regarder la télé toute la journée et noter quand une femme se fait tuer dans le petit écran. Cette énième commission se veut, évidemment, « un lieu de débat et de propositions pour faire bouger les choses« . En même temps, elle n’aurait pas vraiment pu nous annoncer un lieu de propagande destiné à figer la situation actuelle. Mais prononcer des phrases vides de sens, ça ne coute rien… contrairement aux commissions absurdes.

 

femme_battue.jpgQue vont donc faire les membres de la commission ? Comptabiliser le nombre « de femmes assassinées chaque semaine à la télévision dans les scénari » (SIC) des fictions diffusées, car cela donne des « représentions parfois inquiétantes« . Incroyable ! Dire qu’elle est sérieuse…

 

« Le constat est très amer et très peu satisfaisant dans la culture et les médias (…) La situation des femmes reste extrêmement défavorable, qu’il s’agisse des femmes dirigeantes des établissements culturels, des femmes qui sont dans les programmations artistiques » , a expliqué celle qui maîtrise mieux que personne l’art de la description du cunnilingus et du lapage de vulve, lors d’un conférence de presse.

 

femme battue islamNon, Aurélie, évidemment Aurélie : ce n’est pas en regardant avec courage les travers d’un certain Islam comme Najat (et tout le PS) a toujours refusé de le faire, ce n’est pas en dénonçant la sous culture des banlieues (« oui, il y a de nombreux viols et tournantes et les filles y vivent l’enfer, mais il existe bien par ci par là un ou deux violeurs à la campagne, il ne faut de toute façon en aucun cas stigmatiser les habitants des quartiers »), ce n’est pas en acceptant, pour une fois, de regarder la vérité en face en laissant de côté son idéologie soixante-huitarde, que nous parviendrons à endiguer le fléau de la violence faite aux femmes ! C’est en… comptabilisant les femmes tuées à la télé !

 

http://md0.libe.com/photo/423950/?modified_at=1337248575&width=476Si les socialistes veulent vraiment prendre le problème des femmes agressées à bras le corps, ils feraient mieux de se tourner vers leur niche électorale, les cités, où la misogynie et la violence envers les femmes sont banalisées et où les racailles maltraitent bien plus les femmes que les beaufs amateurs de TF1 ou de Johnny Hallyday, comme essayent de nous le faire croire les socialistes (selon l’inculte Najat Belkacem, les mariages forcés concernent autant les Catholiques que les Musulmans) et leurs collaborateurs (voire plus si affinités) journalistes.

 

Ils n’ont donc rien de mieux à faire sérieusement ?! Peut-on être aussi fou, déconnecté des réalités et aveuglé par son idéologie que ces gens là ? Peu probable, il y a du niveau quand même !

 

Nos impôts qui financent leurs délires, c’est maintenant !

 

Source

Commenter cet article