Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

D’Abdelhakim Dekhar au Mouvement Autonome en passant par le SCALP…

22 Novembre 2013, 08:43am

Publié par Thomas Joly

http://www.francetvinfo.fr/image/74w3xptie-b551/908/510/2917438.jpgLa traque est terminée ; le tireur fou qui a terrorisé le monde médiatique est identifié et arrêté depuis hier. Il ne s’agit pas d’un individu d’origine européenne comme initialement annoncé. Celui qui a tiré en direction du siège de la Société Générale ainsi qu’au siège de Libération et avait l’intention de le faire au siège de BFM TV où son arme s’était enrayée s’appelle Abdelhakim Dekhar, figure de l’extrême-gauche française des années 90 et fils d’un ex-agent du liaison du FLN durant la guerre d’Algérie.

 

http://media.rtl.fr/online/image/2013/1121/7767092149_florence-rey-et-audry-maupin.jpgL’homme n’est donc pas un inconnu. Il avait été soupçonné d’être « le troisième homme » de l’affaire Rey-Maupin, une fusillade au cours de laquelle cinq personnes dont trois policiers ont été abattues en 1994. Il avait par ailleurs été blanchi de l’accusation d’attaque à main armée mais condamné à quatre ans de prison pour « association de malfaiteurs » et… avait été libéré immédiatement après le procès, en octobre 1998 car la peine correspondait à la durée de sa détention préventive.

 

Dans l’affaire Rey-Maupin, c’est lui qui avait acheté sous son nom et avec sa pièce d’identité le fusil à pompe qui avait servi à Florence Rey et Audry Maupin pour attaquer la pré-fourrière de Pantin, dans la banlieue parisienne.

 

Au début des années 90, il fréquentait les squats sous le pseudonyme de Toumi. C’est dans ces immeubles abandonnés qu’il a côtoyé de nombreux militants de l’extrême-gauche radicale et des mouvances anarchistes. 

 

http://medias-presse.info/wp-content/uploads/2013/11/anarchie-MPI.jpgLui, Audry Maupin et Florence Rey étaient très engagés en 1994 dans le mouvement anti-CIP (contrat d’insertion professionnelle). Ils suivent la tendance du  « mouvement autonome » qui crée le « MARS » (Mouvement d’Action et de Résistance Sociale). Dans la même mouvance, la « Coordination des sans-abris » ouvre un squat avenue de Breteuil à Nanterre. Le trio est de la partie. Dans le spectre du « mouvement autonome » apparaît également à ce moment-là le « Collectif d’agitation pour un revenu garanti optimal » (CARGO) et « Travailleurs, Chômeurs et Précaires en colère » (TCP).

 

Maupin, étudiant en philo à la faculté de Nanterre, était l’intello du trio. Abreuvé aux lectures anarchistes, il avait été proche du SCALP (Section Carrément Anti-Le Pen), groupuscule ultra-violent de la mouvance « antifa » (pour antifasciste).

 

http://www.cairn.info/loadimg.php?FILE=AUTRE_MEMO/AUTRE_LAZAR_2010_01/AUTRE_LAZAR_2010_01_0209/fullAUTRE_LAZAR_2010_01_art15_img007.jpgDe tendance marxiste-libertaire, le « mouvement autonome » s’est propagé dans toute l’Europe et a fait parlé de lui dans les années 70. A l’époque, en Italie, cette mouvance choisit la voie armée : braquages, attentats, torture  et meurtres marquent cette période trouble. Près de 25.000 militants de cette mouvance autonome italienne furent incarcérés tandis que d’autres s’exilaient en France et en Amérique latine.

 

En France, Jean-Paul Sartre a inspiré la pensée de certaines mouvances « autonomes ». C’est d’ailleurs dans le sillage de ces mouvances autonomes inspirées par Sartre que va naître le journal Libération… qui fut la cible d’Abdelhakim Dekhar.

 

Source

Commenter cet article