Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Condamnation en appel de Marine Le Pen et Louis Aliot

29 Janvier 2011, 09:52am

Publié par Thomas Joly

Logo_LePDF_S.jpgCommuniqué du Parti de la France

 

Depuis mi-novembre 2008 le site Nations Presse Info et le site du Front National ont pendant des mois diffamé Myriam et Christian Baeckeroot en prétextant défendre l'honneur de Roger Holeindre suite à une discussion privée entre ce dernier et Christian Baeckeroot : les auteurs de cette manipulation à savoir Marine Le Pen et Louis Aliot, accusaient pêle-mêle Myriam et Christian Baeckeroot d'avoir gravement et publiquement insulté le Président du CNC en des termes particulièrement orduriers. Malgré un communiqué de Roger Holeindre demandant d'arrêter cette manipulation, Marine Le Pen reprenait toutes ces calomnies dans une lettre ouverte à Carl Lang.

 

En fait Marine Le Pen et Louis Aliot utilisaient ces attaques personnelles :

1°) pour régler un différend politique avec Christian Baeckeroot qui avait contesté le bilan de Marine Le Pen : régionales 2004 en Ile de France, stratégie catastrophique pour la campagne présidentielle de 2007, avec comme conséquence la faillite financière du FN.

2°) pour attaquer Christian Baeckeroot, Président du Comité de soutien à Carl Lang qui venait de s'opposer à la direction nationale du FN.

 

BaeckerootSuite à une plainte en diffamation déposée par Christian Baeckeroot, le Tribunal correctionnel de Nanterre, dans son jugement du 1er juin 2010 déclarait Marine Le Pen et Louis Aliot coupables de diffamation, les condamnait avec sursis à des amendes délictuelles de 1.500 € et 1.000 €, les condamnait à verser à Christian Baeckeroot 1.000 € à titre de dommages et intérêts et 1.500 € au titre des frais de procédure.

 

Marine Le Pen et Louis Aliot ayant fait appel de ce jugement, la Cour d'appel de Versailles le 27 janvier 2011

- a confirmé les peines d'amendes délictuelles

- a aggravé les condamnations relatives aux dommages intérêts à verser à Christian Baeckeroot en les portant de 1.000 € à 5.000 € et celles relatives aux frais de procédures en les portant de 1.500 € à 4.500 €.

 

La Cour d'appel a par ailleurs fait droit aux demandes de Christian Baeckeroot en ordonnant la publication de ces condamnations pendant un mois sur le site du FN et la parution dans 3 numéros de Nations Presse Magazine.

Commenter cet article