Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Chloé : victime de Kamel, du laxisme judiaire et de l'incurie administrative ! (par Yves Darchicourt)

26 Novembre 2012, 09:16am

Publié par Thomas Joly

chloe-rodriguez.jpgLa brute qui a enlevé, séquestré et violé la jeune Chloé est donc bien un récidiviste chevronné. Emblématique « chance pour la France », Kamel Bousselat - le maghrébin à qui une législation aussi imbécile que criminelle permet de se dire « français » et que les journaleux présentent comme un « gardois » - a un palmarès éblouissant : à 32 ans il cumule 13 condamnations pour vol aggravé, port d'armes, violence avec préméditation, menace de mort, exhibition sexuelle, agressions sexuelles avec tentative d'enlèvement à la suite desquelles il écope de... 5 ans dont 3 ans fermes d'emprisonnement seulement, alors que le Code prévoit 15 ans pour la seule tentative de viol ! Merci les robins ! Cerise sur le gâteau, les services (in)compétents du petit monde judiciaire n'ont pas renseigné le FIJAIS (fichier des auteurs d'infractions sexuelles) lors de sa libération en septembre dernier, ce qui a permis au nuisible de ne pas respecter de suivi judiciaire ni même de contacter son contrôleur attitré et de disparaître dans la nature sans que police ou gendarmerie ne soit au courant de cette évaporation.

Bousselat-Kamel.jpgOn sait quelles ont été les conséquences de cette chaîne de laxisme, d'incurie et de je-m'en-foutisme : Chloé (15 ans) marquée à vie par la violence de son enlèvement, l'angoisse de sa séquestration et les brutalités sexuelles auxquelles l'ignoble s'est livré sur elle pendant une semaine. Il est vrai que ce n'est qu'une souchienne et qu'après tout qu'est-ce qu'une souchienne pour un Kamel qui descend peut-être en droite ligne de ces barbaresques qui durant des siècles ont enlevé femmes, fillettes et garçonnets de Provence pour les livrer aux turpitudes de poussahs libidineux.

 

guillotineLe calvaire de la malheureuse adolescente n'est pas terminé, après les psys il lui faudra affronter le procès et les sous-entendus aussi graveleux que nauséabonds des défenseurs du salopard : ce n'est pas un peu de sa faute ? Elle a essayé de s'enfuir ? Elle n'y aurait pas trouvé un peu de plaisir ? Les ronds de cuir de l'a-justice eux n'ont pas à s'en faire : rien de ce qui est arrivé n'est de leur faute et puis la Taubira va pondre une circulaire « pour faciliter les communications entre les services », ce qui ne les empêchera pas de somnoler pendant les longues journées de travail. Quant à Kamel, sa maman (qui a eu droit à un entretien dans Le Parisien) espère qu'il va « enfin faire un effort pour s'en sortir » et son avocat le présente déjà une victime de la traditionnelle madame « pulsion ». 


Bref tout va bien dans le meilleur des mondes ! Une jeune fille française n'oubliera jamais le martyre qu'elle a subi, son tortionnaire maghrébin va être engraissé un temps aux frais du contribuable gaulois avant de retrouver la liberté et de recommencer. La décollation de l'immonde ne consolerait sans doute pas sa victime, elle aurait au moins le mérite de rendre impossible toute récidive. La bascule à charlot avait du bon !

 

Source

Commenter cet article