Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Chers socialistes, la jeunesse vous a abandonnés ! (par Altana Otovic)

16 Janvier 2013, 09:18am

Publié par Thomas Joly

Otovic AltanaAinsi que le montrent les estimations des votes à la dernière présidentielle, la jeunesse s’en va chercher contentement à droite, et plus à droite encore, abandonnant vos terres arides pour des rivages qu’elle croit plus prometteurs. Sans plus d’attention pour ceux qui la disent réactionnaire, elle échappe à vos appels.

 

Les raisons abondent et la première est simple : la jeunesse, parfois, n’est pas bien sage et seule la subversion trouve grâce à ses yeux. Mais votre tour est passé, 68 s’est éteint, et force petits esprits en quête de rébellion facile se détournent du conformisme qui est désormais le vôtre.

 

De cette révolte aveugle, vous n’êtes pas coupable, mais vos torts sont nombreux, soyez-en assurés :

 

gauche-caviar.jpgVous avez pris en bouche le capitalisme et avez courtisé vos ennemis d’autrefois ; à qui voulez-vous faire croire que vous habillerez un peuple qui a froid tout en baissant votre froc devant ceux qui le défrusquent ?

 

Vous avez impulsé, soutenu, financé l’action de lobbys féministes, gays, antiracistes, défenseurs des droits de l’homme, communautaires afin, seulement, de parer d’un vernis humaniste des manœuvres politiques insensées et ainsi épargnées de la légitime critique : immigration submersive pour que les nouveaux arrivés aux exigences plus modestes contrarient naturellement les revendications salariales des autres travailleurs et les empêchent d’aboutir ; féminisme pour projeter les femmes dans le marché du travail et la consommation frénétique, pour arracher l’humain à la famille et le confier à l’individualisme qui se chargera d’en faire un consommateur, avec le secours du lobby gay.

 

Hollande ArabesVous avez, pour compenser le vote ouvrier perdu, favorisé l’expansion d’un joyeux communautarisme pour qu’immigrés, femmes et homosexuels se rallient à vous avec l’évidence trompeuse de la nécessité.

 

Vous avez inondé de vos élites les hautes sphères médiatiques et contraint au silence les voix divergentes, rendant honteuses maintes tentatives d’altérité.

 

Vous avez oscillé entre l’ignorance et la moquerie devant un désarroi populaire qui n’a cessé de croître, méprisant le petit Français pour ériger la mondialisation en religion nouvelle dans un pays sans Dieu.

 

http://i41.servimg.com/u/f41/14/61/61/81/dur10.jpgLes capitalistes peuvent vous dire merci de les avoir ainsi cajolés mais le peuple a une mémoire et la jeunesse un peu d’esprit. Ce que les parents ont voulu, la jeunesse y rechigne.

 

S’il est vrai que je ne vous offre pas confiance, sachez-le, je ne crois pas non plus en les autres. Mais je sais que la jeunesse vous abandonne, séduite par des idées différentes ou des sottises nouvelles. Lassée de vos fables et de vos mirages, de votre hypocrisie et de votre dédain, craintive devant un horizon à l’aspect incertain, la jeunesse vous déserte ; elle fait comme vous.

 

Source

Commenter cet article