Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Chemin de Damas : Frédéric Pons dénonce l’ « intox » sur la Syrie

10 Décembre 2012, 08:29am

Publié par Thomas Joly

Homs-massacre.jpgA son niveau, on peut presque parler de « repentance » : dans la dernière livraison de l’hebdomadaire Valeurs actuelles, Frédéric Pons, que nous épinglions sévèrement quelques jours pour un précédent texte (voir notre article Le cynisme et les mensonges de Frédéric Pons), signe sur deux pages un article intitulé (en gros caractères) « Intox sur la Syrie », où l’on retrouve (rare et troublante sensation) maints arguments développés sur Infosyrie depuis des mois.

 

Bachar-Al-Assad-dessin.jpgPons commence par dire qu’à la guerre sur le terrain se superpose une guerre de la communication, s’appuyant sur des « lobbies » et agissant par les « rumeurs, désinformation, intoxication » sur les médias internationaux, en l’occurrence « généralement plus sympathiques à l’égard des insurgés et beaucoup plus durs pour le gouvernement de Bachar al-Assad » . Oui, cher M. Pons, « généralement ».


Intox sur le massacre de Houla, et sur 2 ou 3 autres affaires


Cet évident préambule posé, le responsable du service Étranger de V.A. s’emploie, en quelques exemples précis, à illustrer cette intox, qui bénéficie à l’opposition syrienne et à ses alliés occidentaux. Pons revient donc sur la mort à Homs, le 11 janvier dernier, du journaliste français Gilles Jacquier, rappelant que très vite l’enquête judiciaire a établi que Jacquier avait été tué par un obus rebelle et non gouvernemental comme le prétendait le CNS et ses relais médiatiques français, soulignant que ces mêmes médias (français) ont jusqu’au bout refusé ou répugné à admettre la vérité « comme si c’était un sacrilège« . Et Pons d’établir un parallèle avec les faux charniers de Ceaucescu à Timisoara en 1989. Lire la suite

Commenter cet article