Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Carl Lang en campagne à Blois

29 Février 2012, 14:42pm

Publié par Thomas Joly

Le combat identitaire de Carl Lang

 

Lang-Blois.jpgLe tour de France de Carl Lang, candidat à l'élection présidentielle sous l'étiquette Union de la Droite nationale, est passé par Blois hier. Le créateur du Parti de la France à la suite de son divorce avec le Front national dont il a été le secrétaire général, a rencontré la presse avant une petite réunion publique en présence de Jeanne Dumont, déléguée pour le Loir-et-Cher et Jean Verdon, délégué régional.

 

« Je suis le seul candidat de la droite nationale et européenne » estime Carl Lang puisque « Marine Le Pen est de plus en plus à gauche et de moins en moins à droite et de moins en moins européenne et que Nicolas Sarkozy n'est jamais sorti du socialisme ». Pour évacuer ces « trente années de démagogie socialiste, cette politique de gaspillage publique, d'irresponsabilité budgétaire » Carl Lang propose une gestion patriotique de la crise en prévoyant quatre règles. Les investissements publics doivent avoir un impact direct sur l'économie et l'emploi, les aides sociales et familiales doivent être réservées aux Français et Européens, la mise en place d'un marché régulé basé sur la réciprocité des échanges commerciaux et laAffiche refusons la colonisation défense de l'identité française, des valeurs de civilisation de la France et de l'Europe. Et pour compléter cet argumentaire nationaliste, l'Islam pointé du doigt, bien entendu. « Face au néocolonialisme qui se fait au détriment des Européens, il faut rendre la France aux Français. Nous assistons à l'islamisation de notre pays. Le projet politique porté par l'Islam n'est pas compatible avec notre civilisation, avec notre identité, notre mode de vie, notre liberté. » Carl Lang, candidat aux 300 promesses de parrainages, a deux semaines et demi devant lui pour réunir les 500 signatures. « Mais je suis un vrai candidat, prévient-il. Pas comme Boutin ou Nihous qui font un petit tour avant de se retirer. » Et si jamais il ne pouvait pas se présenter ? « Pas de consignes de vote pour le premier tour et pour le second on verra. » Cela risque d'être dur de choisir entre un socialiste et un autre socialiste.

 

Pour les élections législatives, le Parti de la France présentera deux candidats, Jeanne Dumont à Vendôme et Paul Pelletier à Blois.

 

Source

Commenter cet article