Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Carl Lang dans le dernier numéro de la revue Synthèse Nationale

7 Octobre 2011, 07:43am

Publié par Thomas Joly

synthèse n°24Synthèse Nationale : Quel est le sens de votre candidature à cette élection présidentielle de 2012 ?

 

Carl Lang : Il s’agit pour nous d’offrir à la France et aux Français une nouvelle perspective politique qui réponde aux défis du XXIème siècle. On ne pourra pas résoudre les difficultés d’aujourd’hui avec les vieilles recettes économiques, idéologiques ou doctrinales du siècle passé. Il faut prendre en compte la phénoménale évolution qui a transformé le monde entre 1914 et 2011.

 

L’équilibre des puissances n’a cessé d’évoluer et l’explosion démographique a bouleversé les rapports de force. Le monde issu de la deuxième guerre mondiale s’est heureusement métamorphosé avec l’effondrement du mur de Berlin, de l’URSS et du bloc de l’Est. La dernière crise financière et économique apparue en 2008 fait prendre conscience aux pays occidentaux la réalité de leur fragilité et de leur déclin. La vieille Europe industrielle est aujourd’hui dépassée par l’émergence de nouvelles puissances économiques et démographiques qui seront demain des puissances politiques et militaires.

 

Après l’effondrement du monde communiste, un certain nombre de pseudo-intellectuels avait parlé de la « fin de l’histoire ». En vérité, l’histoire ne cesse de s’accélérer en prenant une dimension nouvelle et planétaire.

 

Il ne s’agit plus aujourd’hui de simples enjeux politiques ou géopolitiques traditionnels. Les enjeux de ce siècle sont des enjeux de civilisation.

 

carl lang galettePuisqu’il nous faut répondre à ces nouveaux défis de civilisation, le temps est venu de travailler à la refondation du courant national.

 

Notre projet de refondation portera à la fois sur les méthodes et l’organisation du mouvement national français, en particulier par la mise en place de structures plurielles et décentralisées s’appuyant sur des réseaux et des associations agissant à la base et au contact direct des Français, et ce dans tous les domaines d’intervention, culturels, sociaux, politiques etc… en privilégiant les implantation locales. La logique du parti unique avec un fonctionnement pyramidal sous l’autorité d’une personnalité disposant des pleins pouvoirs est totalement obsolète.

 

Les nécessaires combats du présent et du futur devront donc prendre des formes nouvelles qui s’inscriront dans une volonté de résistance totale à la destruction de l’identité et des libertés du peuple français.

 

Affiche refusons la colonisationMais la refondation la plus essentielle doit porter sur les idées, sur les valeurs et sur le projet, afin de pouvoir écrire la grande page historique de la Reconquête nationale et européenne.

 

Dans l’état actuel de la France et des pays d’Europe, confrontés aux mêmes menaces mortelles, la réponse doit être nationale et européenne. En effet, si chacun des pays d’Europe est fort de sa propre identité nationale et de son héritage culturel, nous avons en commun les mêmes valeurs de civilisation portées par notre héritage hellénique, latin et chrétien et par l’histoire de tous les peuples qui composent l’Europe, qui l’ont habitée et façonnée depuis des millénaires.

 

Nous devons revendiquer fièrement l’attachement à nos traditions, mais aussi à notre lignée en rappelant que le peuple français existe en tant que tel, qu’il ne vient pas de nulle part, mais au contraire qu’il se compose aussi des fils et des filles descendants des soldats de Verdun, des grognards de la grande armée, des compagnons de Jeanne d’Arc, des vainqueurs de Gergovie et des quelques millions d’habitants qui vivaient sur notre espace français lors de la révolution néolithique. C’est dire que le peuple français ne se résume pas à une population, et que la nationalité se réduit encore moins à la citoyenneté.

 

L’histoire de France n’a heureusement pas commencé avec les massacres du psychopathe Robespierre et du ramassis d’assassins qui l’entourait.

 

Nous sommes fiers de porter la connaissance, la conscience et la mémoire historique la plus longue et nous savons, nous, qui nous sommes et d’où nous venons.

 

Affiche_europe_aux_europeens.jpgDéfendre le droit du peuple français à rester lui-même et à préserver son identité et ses traditions est un droit légitime et nécessaire. De surcroît cet héritage national s’inscrit de manière plus large dans notre patrimoine européen de civilisation. Nous, peuples d’Europe confrontés tous ensemble, aux menaces de la colonisation migratoire, financière, économique et culturelle qui risquent de détruire notre héritage de civilisation, nous devons donner une réponse qui soit à la dimension des enjeux. Ce sera donc, par l’affirmation de nos valeurs européennes de civilisation, en même temps que par l’affirmation de nos cultures nationales que nous devons organiser la reconquête.

 

Aujourd’hui, le combat des patriotes, nationaux et nationalistes français est le même que celui des patriotes espagnols, grecs, danois, polonais ou russes.

 

Défendre nos nations et nos peuples au XXIème siècle c’est réaffirmer avec force la nécessité d’organiser une grande Europe, indépendante et puissante, composée de nations souveraines et de peuples libres. Cette Europe politique et historique n’a rien à voir avec le modèle centralisateur, bureaucratique, antinational et soumis à l’idéologie mondialiste qui est celui de l’actuelle Union européenne. Nous ne devons pas abandonner l’idée européenne aux euro-fédéralistes qui sont les négationnistes de l’identité des peuples et de la réalité historique et culturelle de l’Europe.

 

Carl-20-03-2.jpgNotre démarche de refondation passe donc clairement par un engagement national et européen dans le cadre, bien sûr, de notre Europe historique, respectueuse des Patries et des peuples.

 

Dans le cadre du positionnement purement politique, il me parait nécessaire, malgré le côté quelque fois artificiel, réducteur ou évolutif au cours de l’histoire, de se réclamer de la Droite. Mais évidemment, d’une Droite nationale, populaire et européenne et certainement pas de la droite mondialiste de Sarkozy. Outre le fait, que tout proche du mot droite existe le mot droiture, cela nous permet de nous opposer frontalement à toutes les idéologies véhiculées par les différents partis de gauche et leurs corollaires: étatisme, collectivisme, socialisme, fiscalisme, communisme, internationalisme révolutionnaire ou subversif, marxisme, post-marxisme, social-démocratie, social-mondialisme. Toutes les gauches d’hier ou d’aujourd’hui ont toujours eu une obsession : détruire les identités culturelles et nationales, faire table rase du passé, de notre histoire et de notre mémoire pour imposer un modèle égalitariste, citoyen et laïciste du monde. Citoyen de la République, citoyen d’Europe et citoyen du monde ; c’est la préférence citoyenne contre la préférence nationale.

 

Par ailleurs, quelque soient les pays et les périodes, les valeurs de droite sont celles, entre autre, du respect des traditions et de l’attachement au modèle familial, à la défense des libertés individuelles et à la promotion du modèle économique basé sur l’initiative privée, l’entreprise, la responsabilité individuelle et le travail.

 

Immigration-Islamisation.jpgVoilà pourquoi je souhaite être clairement un candidat de Droite nationale et européenne à cette élection présidentielle de 2012.

 

Cette campagne ne sera évidemment que la première étape de notre engagement. Lors de la conférence de presse du 13 septembre dernier j’ai énoncé et développé deux mots d’ordre politiques qui peuvent servir de cap et de perspective pour les années à venir : la volonté de décolonisation de la France et de l’Europe et le projet de reconquête nationale et européenne.

 

Après l’immigration de travail du début et du milieu du XXème siècle et l’immigration planétaire et massive de la fin du XXème siècle, le terme d’immigration est aujourd’hui très largement dépassé. La problématique n’est plus seulement celle de l’immigration mais clairement devenue celle de la colonisation de peuplement. Cette colonisation de peuplement s’ajoutant à la colonisation financière et économique mondialiste, à la colonisation culturelle et à la colonisation islamique, les menaces sur notre identité, nos libertés, notre prospérité et notre sécurité sont totales. Le temps est donc venu d’en appeler à la décolonisation globale.

 

C’est donc avec un projet, lui aussi global de reconquête et à la hauteur des défis et des menaces que nous devons aborder l’avenir.

 

Affiche France respectéeCe projet portera notamment sur :

 

La reconquête identitaire, culturelle et spirituelle en réaffirmant l’attachement à nos valeurs de civilisation et à notre héritage national ainsi que le droit du peuple français à rester lui-même et à disposer de lui-même ;

 

La reconquête sociale, familiale et démographique par l’affirmation de notre modèle social basé sur le travail et la famille. Nous exigeons que s’applique le principe d’exclusivité nationale pour toutes les aides sociales et familiales. Il faut, en France, réserver l’argent des Français aux Français ;

 

La reconquête économique et budgétaire par l’affirmation des principes de protection et de promotion de l’entreprise, de régulation de la politique commerciale, de préférence communautaire, de reconquête du marché intérieur, de surveillance financière, de responsabilité budgétaire, de promotion du savoir, d’indépendance énergétique et alimentaire, de préférence nationale et européenne à l’embauche;

 

La reconquête de notre sécurité intérieure par le rétablissement de l’ordre public, la mise en œuvre de la tolérance zéro et l’expulsion des délinquants étrangers ;

 

La reconquête de notre souveraineté nationale dans le cadre de notre Europe des Nations, à construire en partenariat privilégié avec la Russie ;

 

La reconquête diplomatique de la France par une politique nationale d’indépendance et de non alignement sur des puissances étrangères, en rappelant en particulier des règles strictes d’engagement de nos forces armées, et ce dans les cas exclusifs de la défense de notre sécurité intérieure ou extérieure, de la défense de nos intérêts vitaux, de nos alliances militaires à redéfinir ou de la défense de nos ressortissants ;

 

Carl Lang 13 09La reconquête démocratique par le développement de la démocratie directe, en particulier le référendum d’initiative populaire et le référendum véto qui devront pouvoir s’appliquer à tous les niveaux et dans tous les domaines: communes, départements, régions, Etat et décisions parlementaires. Par le référendum véto, nous pourrons instaurer un droit de véto populaire contre des législations ou des décisions politiques insupportables. Il s’agira aussi d’instaurer enfin une véritable démocratie représentative par la mise en place de la proportionnelle à toutes les élections.

 

Ces premiers éléments de notre projet marquent clairement notre ambition lors de cette campagne présidentielle. Il ne s’agit évidemment pas d’une simple candidature de témoignage. Nous prenons date et nous nous inscrivons dans une perspective historique d’espérance, de Reconquête et de Renaissance.

Commenter cet article