Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Cahuzac : rapatrie l’argent !

4 Avril 2013, 19:59pm

Publié par Thomas Joly

Carl-Lang-3.jpgCommuniqué du Parti de la France

 

Jérôme CAHUZAC, le ministre sortant du gouvernement socialiste de la République « exemplaire » vient d’écrire une nouvelle page de la vertu républicaine et de la célèbre moralité socialiste.

 

Bien que ce ministre alors en exercice était publiquement mis en cause par le site Médiapart, il aura fallu attendre l’ouverture d’une procédure judiciaire pour qu’il daigne démissionner de ses fonctions ministérielles et ce, après avoir multiplié les mensonges publics. La classe politique gouvernementale s’était d’ailleurs, à cette occasion, largement félicitée de la « dignité » du geste de Jérôme CAHUZAC. On croit rêver !

 

corruption 1Après des mois de mise en cause publique de CAHUZAC, le ministre de l’Intérieur VALLS nous explique aujourd’hui qu’il n’a jamais disposé d’informations sur l’affaire et le ministre de l’économie MOSCOVICI a, quant à lui, réussi le tour de force d’obtenir des autorités suisses une lettre indiquant que CAHUZAC n’avait pas de comptes bancaires cachés, permettant ainsi de dédouaner ou de couvrir le ministre du budget par ailleurs chargé, ironie du sort, de lutter contre l’évasion fiscale. Qui peut bien croire à ces fables ?

 

Ce qui est clair dans cette nouvelle affaire c’est que MOSCOVICI, VALLS, AYRAULT et HOLLANDE sont, au choix : incompétents, stupides ou complices.

 

http://aquitaine.france3.fr/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/jerome-cahuzac_maxppp.jpgL’avenir nous éclairera peut être à ce sujet, malgré l’étonnante omerta qui semble régner dans le petit monde politique où certains pratiquent le : « je te tiens, tu me tiens par le compte en suisse ».

 

Face à la légitime colère et à l’indignation du peuple français par ailleurs racketté fiscalement par le pouvoir socialiste et dans l’attente des suites judiciaires, Carl LANG et le Parti de la France attendent de Jérôme CAHUZAC qu’il passe de la parole aux actes par un premier acte de repentance fiscale, républicaine et démocratique en rapatriant les fonds de ses comptes cachés, en justifiant de leur origine, en payant son dû fiscal et en faisant don du reliquat à des œuvres caritatives.

Commenter cet article