Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Attentat contre l’Aube dorée à Héraklion : deux morts et un blessé grave

2 Novembre 2013, 09:03am

Publié par Thomas Joly

http://jeune-nation.com/wp-content/uploads/2013/11/E6220CFACA5F6FEFFDB374AB1844CDD7.jpg

 

Deux hommes à moto ont ouvert le feu sur un groupe de personne qui se tenait devant le local de l’Aube dorée à Héraklion, dans la banlieue nord d’Athènes en Grèce.

Deux jeunes grecs, George Fountoylis et Manos Kapelonis, âgés d’une vingtaine d’années ont été tués et un troisième a été grièvement blessé. Cette attaque commise contre des nationalistes s’inscrit dans une longue liste d’attentats perpétrés contre les forces nationalistes notamment par les organisations d’extrême gauche.

Ourania Michaloliakos, la fille du chef de l’Aube dorée Nikos Michaloliakos, actuellement détenu dans les prisons de la dictature grecque, s’est rendue sur place et a confirmé l’appartenance des deux jeunes hommes assassinés à l’Aube dorée. Cela a également était confirmé par Ilias Kasidiaris. Au moment de la fusillade, le local était ouvert pour accueillir une réunion. L’Aube dorée a révélé avoir demandé plusieurs fois une protection policière pour ce local attaqué à plusieurs reprises, et qui faisait l’objet de menaces précises. Les autorités ont refusé et même diminué la présence policière.

 

http://jeune-nation.com/wp-content/uploads/2013/11/camarades-presents2-488x262.png

 

Les auteurs de l’attentat ont utilisé une arme de type kalachnikov et ont tiré à une quinzaine de reprises tout prêt des trois hommes, ne leur laissant aucune chance. Le tireur est descendu de la moto pour tirer à bout portant sur le groupe. Lui et son complice ont réussi à s’enfuir, bien qu’un poste de police se situe tout prêt de l’attaque. La police a annoncé dans la soirée avoir retrouvé une moto volée près des lieux du crime, qui aurait été l’engin utilisé par les criminels.

 

C’est pourtant l’Aube dorée qui a été la cible de la répression du gouvernement libéral ces dernières semaines, suite notamment aux ordres données par l’Union européenne et le Congrès juif mondial aux autorités grecques.

 

Source

Commenter cet article