Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Anne-Marie Le Pourhiet dénonce les lois mémorielles

2 Octobre 2010, 10:47am

Publié par Thomas Joly

revisionnistechard.jpgLa vidéo suivante présente un extrait de l’intervention de Anne-Marie Le Pourhiet d’une réunion de la mission d'information sur les questions mémorielles. Elle était organisée à l’Assemblée nationale le 14 octobre 2008.

 

Madame Le Pourhiet est professeur agrégé de droit public à l'Université Rennes I. Elle est vice-présidente de l'Association française de droit constitutionnel et de la Société des professeurs des facultés de droit et membre suppléante du Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche.

 

Elle prend dans ce document position contre les lois mémorielles qu'elle appelle des « lois scélérates » et dénonce la loi Fabius-Gayssot crimininalisant le révisionnisme historique : « Je considère que les délits de négation ou de minimisation de ces actes [crimes de guerre et génocides] sont des délits d’opinion, notion inacceptable, en démocratie libérale, à laquelle je demeure résolument hostile comme beaucoup de juristes et d’historiens ».

 

Dans le passage qui précède, elle évoque la liberté, qui fonde notre droit, dont découle la liberté d'expression :

 

« C’est aussi la libre communication des pensées et des opinions, qualifiée par la Déclaration de 1789 de "l’un des droits les plus précieux de l’Homme", qui rend le juriste libéral allergique à tout ce qui relève de la censure ou de l’endoctrinement. La Cour européenne des Droits de l’Homme a eu raison de rappeler dans une très belle formule cette évidence que " la liberté d’expression vaut non seulement pour les informations ou idées accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi et surtout pour celles qui heurtent, qui choquent ou qui inquiètent, soit l’État, soit une fraction de la population." »

 

  

Commenter cet article