Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Anne Lauvergeon : le racisme anti-blancs et le sexisme proclamés de la présidente du groupe industriel français Areva

21 Octobre 2009, 15:39pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

A l'occasion du cinquième “Women's forum global meeting” qui s'est déroulé à Deauville du 15 au 17 octobre derniers, Anne Lauvergeon, actuelle présidente du directoire d'Areva, ancienne secrétaire générale adjointe de l'Elysée et “Sherpa” de François Mitterrand pour les sommets internationaux a déclaré :

 

“A compétence égale, et bien, désolée, on choisira la femme ou l'on choisira la personne venant d'autre chose que le mâle blanc, pour être clair.”

 

Figure emblématique de la nomenclatura économique et politique des ultra-privilégiés de gauche de la France d'en haut, Anne Lauvergeon affiche ainsi son racisme anti-blancs et son sexisme.

 

Avec le groupe industriel français Areva, les choses sont désormais claires : en pleine période de crise économique et de chômage de masse , les demandeurs d'emploi français de souche européenne doivent savoir qu'ils seront les derniers à trouver un emploi. Merci pour eux !

 

Carl Lang et Le Parti de la France demandent que M. Louis Schweitzer, président de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité),si prompt d'habitude à dénoncer les discriminations dont seraient victimes les étrangers en France, se saisisse de cette affaire et dénonce avec la même vigueur ces propos discriminatoires qui touchent les travailleurs français dans leur propre pays.

 

Par ailleurs Carl Lang se félicite de l'action engagée devant la justice par l'AGRIF (l'Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l'Identité Française et chrétienne) à l'encontre de madame Lauvergeon.

 

Enfin, Le Parti de la France attend que le directoire du groupe Areva dénonce publiquement les propos de sa présidente. A défaut, ce grand groupe industriel français cautionnerait par son silence des propos déshonorants et insupportables pour le peuple français.

Commenter cet article