Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Anders Behring Breivik se définissait comme « antiraciste et pro-homosexuels » (par Eric Martin)

26 Juillet 2011, 20:52pm

Publié par Thomas Joly

Anders-Behring-Breivik.jpgComme à chaque fois qu’un événement choque l’opinion, les médias s’emballent et se mettent à raconter n’importe quoi et à réaliser des amalgames douteux.

 

[...] Je constate qu’un seul amalgame a été fait : l’assassin présumé serait un « fondamentaliste chrétien ». LePost.fr a par exemple titré là-dessus. Qu’ils soit fan de jeux-vidéo violents (où l’on « tue » des dizaines voire des centaines de personnes par heure) n’aurait donc joué aucun rôle dans sa folie meurtrière. Qu’il ait été franc-maçon (l’est-il encore ? Il le met comme activité au présent sur son profil Facebook…) non plus. Par contre, son soi-disant christianisme, lui, semble essentiel aux commentateurs. Un peu comme le fait qu’il soit « Norvégien de souche ». Enfin un terroriste blond aux yeux bleus, semblent-ils se réjouir, eux qui croyaient au début (manifestement la mort dans l’âme) à un attentat islamiste. Comme si les origines ethniques de l’assassin présumé étaient importantes !

 

Il faudrait aussi savoir de quel christianisme on parle. D’un christianisme sans les trois vertus théologales : foi, espérance, charité ? D’un christianisme identitaire mal connu et muséifié, sans vécu ni lien (« religio ») avec Dieu ? L’assassin était chrétien comme la plupart des Européens sont malheureusement chrétiens. Il ne pratiquait pas et ne mentionne pas d’activité religieuse sur son profil Facebook. Où il met juste « chrétien » à « religion ». Regardez vous-même ! Et après ça, La Tribune de Genève ose écrire qu’Anders Norvege-drapeau-5.pngBehring Breivik « se présente lui-même sur sa page Facebook comme un « fondamentaliste chrétien » » Du grand n’importe quoi !

 

La vérité qu’aucun grand média n’a pour l’instant mentionné, c’est que Anders Behring Breivik se décrivait lui-même sur Internet comme « antiraciste, pro-homosexuels et pro-Israël ». Pour faire un peu dans la caricature, je n’avais encore jamais croisé un « fondamentaliste chrétien » militant chez SOS Racisme, sympathisant de SOS Homophobie et franc-mac’ ! Anders Behring Breivik est le symbole d’une Norvège étatiste, décadente, relativiste, multiculturaliste mais qui finit par craindre l’islam (une menace pour les gay-pride !) et qui pète un plomb. Une Norvège sans espérance qu’on nous présente comme un modèle alors qu’elle devrait être un véritable repoussoir. [...]

 

Source

Commenter cet article