Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Alain Escada se réjouit du succès de la Manif pour tous

21 Novembre 2012, 08:28am

Publié par Thomas Joly

Escada AlainAlain Escada, président de l'Institut Civitas, est interrogé par Nouvelles de France sur la mobilisation de dimanche. Extraits :

 

« Nous sommes très satisfaits par le franc succès qu’a rencontré notre marche parisienne. Près de 20.000 personnes ont répondu à notre appel, en particulier bon nombre d’élus que nous remercions vivement pour leur précieux soutien. Nous avons grandement élargi notre audience. Jamais notre institut n’avait jusque là réuni autant de monde ! La lame de fond est lancée. Je suis persuadé que dans les quelques semaines et mois qui viennent, nous allons pouvoir porter un coup définitif à ce projet de loi. Le besoin frénétique qu’a la presse de gauche de masquer la réalité des manifestations par une véritable esbroufe médiatique laisse bien penser que les milieux favorables au mariage homosexuel sont de moins en moins sûrs d’eux… C’est le moment de passer à une véritable offensive constructive et argumentée. Nous ne nous laisserons certainement pas impressionner par ceux qui veulent nous caricaturer et nous calomnier. » [...]

Après avoir dénoncé la manipulation de Caroline Fourest et de quelques députés, Alain Escada se réjouit du succès de la manifestation du 17 :

 

« Nous sommes très heureux qu’un grand nombre de Français se soient réunis dans les rues de France le 17 contre le projet de mariage homosexuel car nous pensons qu’ils se sont retrouvés dans l’unique but d’abolir le projet de loi. Nous ne pensons absolument pas qu’ils partagent les idées de Madame Barjot qui dit vouloir améliorer le Manif-Civitas-18-nov-2012.JPGPACS ou qui fait l’éloge de la vie de couple homosexuel, dans le but de présenter une image acceptable au microcosme médiatique. A cet égard, cette dernière représentait très mal les marcheurs qui la suivaient, lesquels pour beaucoup, ont participé à la manifestation contre le PACS du 31 janvier 1999. Bien peu ont d’ailleurs répondu aux exigences vestimentaires qu’elle voulait imposer pour qu’ils ne soient pas ce qu’ils sont. L’essentiel est qu’il y ait du monde pour barrer la route au projet du gouvernement, lequel va devoir instamment réfléchir. Avec 200.000 manifestants en un premier week-end, il y a une forte chance que nous retrouvions dans les mois prochains le précédent de l’école libre. Si chaque personne amène avec elle cinq nouveaux participants, le million de 1984 sera un coup de tonnerre dans le ciel politique. Mais même 500.000 personnes sonneraient inévitablement le glas de ce projet qui commence sérieusement à ennuyer le président de la République. » [...]

 

Source

Commenter cet article